Bistro Bar Blog

mercredi 7 décembre 2011

Japon, 7 décembre

EX-SKF


Quantité de strontium dans la fuite d'eau, selon TEPCO

Publication pour la presse de TEPCO du 6 décembre :

150 litres de cette eau contenant du strontium radioactif a fui dans l'océan depuis l'installation de condensation évaporative (une partie du système de traitement de l'eau contaminée), par les canalisations habituelles.

Densité :

Strontium-89: 74.000 becquerels/cm3
Strontium-90: 100.000 becquerels/cm3
Quantité totale de matériaux radioactifs (incluant le césium) qui a fui dans l'océan cette fois-ci : 26.000.000.000 becquerels, ou 26 milliards de becquerels.
TEPCO dit que c'est 12% du ''déversement annuel des déchets radioactifs liquides'' à la centrale. C'est une façon de voir les choses. Une autre façon est que ce n'est qu'une fraction de ce qui a déjà été déversé, pour un montant entre 4700 térabecquerels (estimation de TEPCO jusqu'ici, bien que devant être recalculé fin novembre ; est-ce fait?)et 27.100 térabecquerels (estimation de l'IRSN française) et ces chiffres n'incluent pas le strontium.


Lait en poudre pour bébés de chez Meiji : ''Aucun effet sur la santé'', assure le ministère de la santé aux parents

Le ministère de la santé, dont l'une des fonctions est de protéger les consommateurs, cité par l'Asahi Shinbun, dans une circonvolution typique de bureaucrate :

La personne en charge [au ministère de la santé] en parlant de la sécurité du lait en poudre dans lequel on a trouvé 30 becquerels/kg de césium radioactif, ''Il se diluera après avoir été consommé. On peut dire qu'il n'y aura aucun effet sur la santé.''

Est-ce bien le cas ? En êtes-vous sûrs ?

On m'a dit qu'un bébé de 6 mois boit 4 boites de lait en poudre par mois. Le poids net d'une boite de lait Meiji est de 850 grammes, donc le bébé consomme 3,4 kg de lait par mois. 3,4 kg de lait contient 102 becquerels de césium radioactif. La nourriture du bébé contiendrait 3,4 becquerels de césium par jour.
Cela ferait entre 34 et 340 fois plus que le niveau de consommation de césium avant l'accident de Fukushima, par personne et par jour.
Mais les bureaucrates du ministère de la santé sont confiants. Pas d'effet sur la santé. Un expert intervient par tweet, il dit ''Nous ne devrions pas accabler les mères qui ont nourri leur bébé avec ce lait en poudre en en faisant toute une affaire. Nous ne voulions pas leur causer de souci ou les faire regretter.'' Il continue en laissant entendre que la quantité de césium est trop faible pour engendrer un effet quelconque.


Magazine American Spectator : ''Laissez les habitants de Fukushima rentrer chez eux et reprendre le travail''

Dans un article écrit par le Dr Théodore Rockwell et posté le 6 décembre, le mensuel conservateur dit ''Laissez les habitants de Fukushima rentrer chez eux et reprendre le travail : la science n'est pas là pour faire paniquer''.

Je ne pouvais pas laisser passer le 2ème paragraphe. J'ai commencé à rigoler en lisant :
''d'autres personnes vivent sans souci dans des endroits comme la Norvège, le Brésil, l'Iran, l'Inde où les gens ont vécu des vies normales pendant d'incalculables générations avec des niveaux de radioactivité cent fois plus importants que les zones d'habitations interdites de Fukushima.''

Cent fois plus importants ??
L'auteur de l'article dit donc que des gens ont vécu heureux dans ces zones aux niveaux de radioactivité dépassant 90 sieverts par an. Il va falloir en informer ces gens.
À un endroit d'Okuma-machi, à 3 km de la centrale, le niveau de radioactivité de l'air à 1 mètre du sol était de 103,66 microsieverts/h selon la mesure faite par la ville les 13 et 14 septembre. L'exposition annuelle cumulée, en multipliant simplement le chiffre par 24 et ensuite par 365, donnerait 908 millisieverts.
L'auteur semble aussi ne rien penser du fait que les habitants de Fukushima ont vécu là pendant des générations avec un faible niveau de radioactivité. La moyenne nationale pour le Japon était entre 1,4 et 1,5 millisieverts par an.
Sans compter que de nombreux ''braves gens'' à l'intérieur de ces zones dans le rayon des 20 km fortement irradiés NE VEULENT PAS rentrer.
J'ai eu peur que le Dr Rockwell se lance bientôt dans le potassium radioactif dans les bananes, j'ai donc arrêté ma lecture.

3 commentaires:

  1. Apparemment il n’y a pas que dans les réacteurs de Fukushima que l’on trouve du Corium, les cerveaux amerloques ont l’air bien fondus aussi....

    RépondreSupprimer
  2. Et les salaupards Japonaises utilise 22.5 millions Euro "aide-tsunami" pour le massacre de balaines !
    http://www.bild.de/news/ausland/wale/japaner-missbrauchen-tsunami-hilfsgelder-fuer-walschlachten-21428082.bild.html

    RépondreSupprimer
  3. lasorciererouge3 août 2012 à 18:53

    http://www.inexplique-endebat.com/article-aspartame-faux-sucre-vrai-scandale-108784814.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.