Bistro Bar Blog

lundi 12 décembre 2011

C'est les britanniques, idiot !

Suite à la vidéo postée hier, un texte rédigé par un membre de l'équipe de Lyndon LaRouche, dans le cadre des articles orientés vers une destitution d'Obama.


C’est les Britanniques, idiot !
Par Nancy Spannaus www.larouchepub.com
1er décembre 2011
Les documents qui convergent vers le mouvement LaRouche montrent de manière très claire qu’une mobilisation concertée est en route, dans le monde entier et aux US, pour empêcher le déclenchement potentiellement imminent d’une WW3. La question est : ceux qui veulent tenter de stopper la guerre, appuieront-ils sur le bon bouton, et le feront-ils à temps ?

Le plus utile, bien sûr, serait l’approche directe du gouvernement russe et de ses associés, les responsables militaires réservistes. Le président Medvedev et de nombreux militaires de haut rang n’ont pas mâché leurs mots en dessinant la ligne d’action contre l’OTAN/US, qui s’oriente vers une guerre générale, que ce soit sous la forme d’attaques contre la Syrie et/ou l’Iran ou en réponse à la création de systèmes de missiles anti-balistiques près des frontières russes, qui menacent la sécurité de la Russie.

Le fait que vous n’ayez virtuellement rien lu nulle part dans la presse US, ni rien vu nulle part dans les médias électroniques, concernant la réponse russe aux provocations manifestes US/OTAN ne devrait pas vous rassurer. Il y a des déploiements physiques en cours, et pas seulement des déclarations. Le silence de la part des US signifie que nous opérons en réalité dans le cadre d’une “guerre dans le  brouillard ”.

Pourquoi, par exemple, le président Obama n’a-t-il fourni aucune réponse à l’adresse spéciale du président Medvedev en date du 23 novembre, dans laquelle il tendait la main pour renouer le dialogue sur la question de défense stratégique ? Pourquoi Obama a-t-il continué la poursuite de sanctions provocatrices contre l’Iran et la Syrie alors que les russes ont mis sur la table des propositions alternatives, qui éviteraient une poursuite du conflit ?

Et que se passe-t-il aux US pour empêcher la guerre, en plus des activités du mouvement LaRouche ? Une source des services secrets US a déclaré le 28 novembre que le comité des chefs d’état-major interarmées est totalement mobilisé pour éviter une guerre, craignant que le président Obama ne soit – pour utiliser un euphémisme - “ imprévisible ”. La source a mis l’accent sur le fait que aussi longtemps que la situation de l’Iran reste nébuleuse, les militaires galonnés s’opposeront à toute opération militaire, y compris contre la Syrie.

Ce qu’ils craignent le plus, étant donnée la carte joker d’Obama, c’est qu’ils seront attirés vers une guerre à laquelle ils s’opposent de façon véhémente, par suite d’une attaque d’Israël contre l’Iran, suivie de représailles de l’Iran contre Israël et les forces US et ses alliées dans le golfe persique. Les US ont des obligations bilatérales de traités avec plusieurs pays membres du conseil de coopération du golfe, qui seraient activées dans l’éventualité d’une quelconque attaque iranienne contre eux.

Mais réfléchissez bien. Comment arrêter Obama le malade de mettre à exécution des provocations qui pourraient conduire facilement à une WW3 thermonucléaire ? Des sources venant de militaires haut placés ont déjà rapporté qu’Obama avait rejeté leurs demandes pour qu’il lise “ l’acte anti-émeute ” vis à vis d’Israël pour l’empêcher de mener une attaque sur les installations nucléaires iraniennes. Mais en fait, même si Obama avait été d’accord, il n’y a absolument aucune certitude qu’il aurait changé d’avis, ses maîtres britanniques devant lui donner les ordres appropriés.

Pourquoi ? Premièrement, parce qu’Obama est une personnalité lunatique, narcissique, qui n’est pas gouverné par la raison, mais par un désir fou d’agir comme un Néron moderne. Et deuxièmement parce que c’est une poupée entre les mains des britanniques. Comme Lyndon LaRouche l’a souligné, la décision d’aller à la guerre ne sera pas faite par Obama, mais par Londres.

Il est donc temps d’enlever le doigt de la reine du bouton nucléaire ! Et le seul moyen de le faire est de démettre Obama de ses fonctions par la vertu du 25ème amendement, une procédure de destitution ou les deux.

3 commentaires:

  1. Difficile de faire la part des choses !

    Il est vrai cependant que Poutine de son coté veut devenir le maître du monde ! Et actuellement il marque des points !!!!

    Bé .......

    RépondreSupprimer
  2. un peu gros tout ça ! il faut se rappeler que Obama est : 1- démocrate et 2- noir ; ce qui fait que tout ce qui reste de l'équipe Bush(plutôt d'extrême droite)va tout faire pour le "dégommer" et reprendre la place, pour continuer "en paix" (enfin : plutôt "en guerre") son trafic d'armes international..

    RépondreSupprimer
  3. Attention au site et au groupement que dirige Lyndon Larouche qui se caractérise avant tout par son « antibritannisme ». Il est vrai que la situation de l’ex colonie états-unienne présente une certaine ambiguïté vis à vis de l’ancienne mère patrie. Pour rompre totalement avec cette dernière, il eut fallu qu’elle choisisse une autre langue que la langue anglaise ce qui d’ailleurs faillit survenir. Cette particularité donne parfois des airs de vérité aux accusations de Larouche qui voit partout un complot britannique visant à utiliser les US pour servir les intérêts de la reine dans le monde. Prudence donc.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.