samedi 24 septembre 2011

Parlement européen, un député britannique dénonce une collusion


Comme le dit Chantalouette qui a fait la traduction, le Nigel Farage a des copains intéressants.



COLLUSION DES MÉDIAS AVEC LE GROUPE BILDERBERG, CONFIRMATION DE L’AGENDA CACHÉ.

Intervention de Gerard BATTEN à Strasbourg le 12 septembre 2011

(Député du parlement Européen, membre du parti britannique UKIP)

"Mr le Président, suite à ma question écrite confirmant que les commissionnaires « Amounia » et « Crothes » sont allés à la réunion Bilderberg de Saint Moritz en juin 2011.

La commission ne peut me donner de détails sur ce qui a été discuté, mais m’a assuré que la réunion Bilderberg ne prend pas de décision.

Si les réunions Bilderberg ne sont là que pour ''parler boutique'', pourquoi les figures les plus puissantes du monde comme George Osborne, le chancelier de l’échiquier (ministre des finances) s’embêtent à y assister ?

Et quel autre sommet de dirigeants mondiaux en politique, finances, et affaires se déroulerait sans qu’on en rende compte dans les médias principaux tels que la BBC ?

Il est impossible de ne pas arriver à la conclusion que l'absence de compte-rendu de ces évènements n’est rien d’autre qu’une conspiration entre les organisations et les médias.

Ce qui confirme presque la croyance de beaucoup, que l’Agenda caché, le but de ce groupe Bilderberg, est d’amener un Gouvernement Mondial Non Démocratique.

C'est une honte que la commission européenne soit en collusion à ce sujet."


(Commentaire de Chantalouette ,
J’ose espérer que maintenant les journalistes ne vont plus avoir le « culot » de nous dire que le Bilderberg n’existe pas !)

2 commentaires:

  1. Bah, ça c’est pas sûr, même si l’inquisition revenait , ces succubes n’abjureraient pas :
    « Pujadas.. renonce-tu à la doctrine de tes maîtres... »
    « Non, non... j’peux pas.. »
    « Abjure Pujadas ! »
    « j’peux pas.. c’est 12000 euros par mois... sans compter les primes... »

    RépondreSupprimer
  2. ce soir sur romandie news, une brève sur le riz conta-miné
    Japon: niveau de radioactivité élevé dans du riz



    Les autorités japonaises ont signalé le premier cas de riz ayant un taux de radioactivité nettement supérieur au seuil nécessitant des analyses des rizières avant récolte. Le taux est fixé à 200 becquerels de césium radioactif par kilogramme.

    Un niveau de césium radioactif de 500 becquerels par kilogramme a été ainsi mesuré sur un échantillon de riz récolté à Nihonmatsu, dans la préfecture de Fukushima, à 56 km à l'ouest de la centrale nucléaire. Celle-ci avait été le théâtre d'un grave accident le 11 mars dernier, à la suite d'un violent tsunami.

    La préfecture de Fukushima va décupler les points d'inspection, a fait savoir le ministère de l'Agriculture. Si le degré de césium dans le riz dépasse le plafond de 500 becquerels par kg imposé par le gouvernement, la commercialisation du riz produit dans la région doit cesser.



    cat

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !