mardi 13 septembre 2011

Juste un rappel (ou une découverte)

Concernant ce que les médias appellent "l'incident" de Marcoule, qui a fait quand même deux morts (et non un seul comme annoncé) et des blessés, et qui a fait l'objet d'un post sur le blog EX-SKF que je consulte chaque jour pour mes traductions sur le Japon, j'ai trouvé en commentaire sur ce post que la CRIIRAD avait souligné à l'époque (en juillet 2003), la diffusion en douce, profitant des vacances, d'un texte paru au JO, concernant le secret défense pour ce qui touche au nucléaire en France :
Edit : le texte a été abrogé l'année d'après, mais la transparence est-elle effective ?



JORF n°183 du 9 août 2003 page 13859
texte n° 34


ARRETE
Arrêté du 24 juillet 2003 relatif à la protection du secret de la défense nationale dans le domaine de la protection et du contrôle des matières nucléaires

NOR: INDI0301765A
Article 1

Les renseignements, procédés, objets, documents, données informatisées ou fichiers relatifs :

- aux mesures de surveillance, confinement, protection physique, suivi et comptabilité des matières nucléaires visées dans la loi du 25 juillet 1980 ;

- aux transports des matières nucléaires ;

- à la vulnérabilité des systèmes et des processus dans le domaine de la protection et du contrôle des matières nucléaires visés dans la loi du 25 juillet 1980
- à la préparation des exercices de crise relatifs à la protection des matières nucléaires, appliqués au sein des établissements ou installations des titulaires d'autorisations visées au chapitre II du décret du 12 mai 1981 susvisé, présentent un caractère de secret de la défense nationale et à ce titre doivent faire l'objet d'une classification et de mesures de protection destinées à restreindre leur diffusion.



Lien vers le JO


En clair, "restreindre leur diffusion", veut dire que vous n'aurez pas les informations réelles et les résultats des mesures de "stress tests" des centrales nucléaires françaises ne seront pas forcément exactes...

1 commentaire:

  1. Bonjour
    Mais ce texte semble avoir été abrogé le 29 janvier 2004
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3CC47E40547C4845FD047B4A19858D4F.tpdjo05v_2?cidTexte=JORFTEXT000000598727&dateTexte=20040128

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !