vendredi 12 août 2011

Vague de chaleur au Japon


Non content de vivre dans l'angoisse de la contamination, le Japon fait face à des vagues de chaleur. J'imagine bien l'inconfort des ouvriers de la centrale emmaillotés dans leur combinaisons anti-radiations...qui doivent malgré tout effectuer leur travail de liquidateurs.

Une vague de chaleur tue 4 personnes et en envoie 900 à l'hôpital

12 août 2011
Une vague de chaleur caniculaire au Japon a fait 4 morts et 900 personnes hospitalisées cette semaine, ont annoncé vendredi les médias, dans un contexte d'une campagne d'économie d'énergie due à la catastrophe nucléaire de Fukushima.
Le mercure a dépassé les 35 °C pendant trois jours d'affilée dans la plus grande partie du Japon, où les thermostats de la plupart des appareils à air conditionné ont été stoppés pour réduire la consommation d'électricité.
Plus des deux-tiers des réacteurs nucléaires japonais sont hors service cinq mois après que le séisme et le tsunami du 11 mars aient été à l'origine du pire accident nucléaire depuis Tchernobyl il y a 25 ans.
Quatre personne sont décédées d'un coup de chaleur jeudi – deux agriculteurs, un garde de sécurité et un ouvrier du bâtiment, a dit le quotidien Asahi .
Plus de 900 personnes ont été conduites à l'hôpital avec des symptômes de coup de chaleur, dont 20 dans un état sérieux, a dit l'agence de Kyodo News.
Depuis début juillet, plus de 21.000 japonais ont été emmenés d'urgence à l'hôpital à cause de la chaleur estivale, et 32 parmi eux sont morts, selon les données de l'agence de gestion des incendies et des catastrophes.
Ce week-end est l'une des périodes de voyages la plus animée de l'année au Japon, alors que des millions de personnes regagnent leur domicile pour le festival O-bon* afin d'honorer leurs ancêtres et que les vacances d'été battent leur plein.
*O-Bon (お盆, O-Bon?) ou simplement Bon (, Bon?, sans le préfixe honorifique) ou Urabon est un festival bouddhiste japonais honorant les esprits des ancêtres. O-Bon existe depuis plus de 500 ans et fut importé de Chine. Au fil des ans, cette fête religieuse s'est transformée en un jour férié consacré à la réunion de famille durant laquelle les gens des grandes villes retournent à leur ville natale et s'occupent des tombes de leurs ancêtres. Un festival de danse, le Bon-Odori ou danse Bon, est traditionnellement donné pendant ces trois jours fériés.(Wiki)

SOURCE 
Traduit par Hélios

5 commentaires:

  1. Commentaire que j'ai déjà posté sur "l'éveil 2011" mais le principe me travaille beaucoup et un éclairage sur ma théorie me réconforterait...

    "Bonjour à tous,
    35° pendant 3 jours, 36 morts, 22000 hospitalisations…
    Moi qui vit en Belgique où le climat ne nous prépare pas à ce genre de température nous avons connu quelques vagues de chaleur cette dernière décennie et pas vraiment une grosse catastrophe.
    De plus,les morts cités, 2 agriculteurs, un gardien de sécurité, un ouvrier en bâtiment(pas spécialement des faiblards)…Les personnes les plus exposées dans ces cas ne sont elles pas les personnes âgées et les enfants en bas âge???
    35° pendant 3 jours y’a pas de quoi mourir, avec tout le respect que j’ai pour le peuple japonais, je loucherais plutôt vers Fuck you Shima…
    PS: je ne suis pas un robot"

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Reden,
    Je n'ai pas vu ton comm chez Jo, mais tu as raison 35° n'est pas une température excessive, le 12 août 2003 il y avait 44° dans le Gard et là on comprend qu'il y ait eu des dégâts. Et le Japon est un pays habitué aux vagues de chaleur estivales.
    Je pense que c'est l'angoisse dans laquelle vivent ces gens qui peut contribuer à affaiblir l'organisme, de même que la radioactivité.

    RépondreSupprimer
  3. le com chez Jo est en attente de modération, ce qui me choque également c'est le nombre d'hospitalisation 22000... De plus en regardant l'infographie de la "vague de chaleur", on se rend compte que les points les + chauds se situent à Shiba (complexe nucléaire il me semble) et pas très loin de Fukushima...
    En passant, merci pour votre blog et la mine d'infos qu'on y retrouve. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  4. ...35° au Japon, avec le climat qui doit être plutôt "bien humide", c'est peut-être une autre affaire à supporter que 35° en France ???

    RépondreSupprimer
  5. le soucis aussi, c'est qu'ils sont habitués à la clim partout et en permanence (sauf pour ceux qui bossent en extérieur bien sûr, comme c'est le cas des 3 morts) et donc, avec les restrictions de consommation d'électricité, je sais que beaucoup souffrent de cela... de là à ce qu'il y ait tant de monde à l'hopital ... enfin vous savez, 22000 personnes, c'est rien comparé aux millions de japonais (en grande partie condensés à Tokyo)

    bonne journée, Caralmera

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !