jeudi 14 juillet 2011

Japon: Pousses de bambou, feuilles de thé et abricots fortement contaminés par la radioactivité

SANTE - Les dernières mesures de contamination radioactive après l'accident de Fukushima ont mis en évidence des taux élevés de césium dans ces végétaux...

Selon les dernières mesures publiées par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ce mercredi, la contamination radioactive des terres provoquée par la catastrophe de Fukushima a durablement atteint les végétaux, au premier rang desquels les pousses de bambou, les feuilles de thé et les abricots. Les taux de césium observés dans plusieurs régions japonaises, sont plus élevés que les taux admissibles pour leur consommation.

Les abricots japonais contaminés pour longtemps

Lors de l’accident, en mars, les bambous et les théiers portaient leur feuillage de printemps qui a absorbé les dépôts radioactifs. La plante entière s’est trouvée contaminée par le césium, et les nouvelles pousses ont également été contaminées. Les récoltes de juin présentaient des taux de césium atteignant 1.000 becquerels par kilo pour le thé et 2.000 becquerels par kilo pour le bambou dans des régions éloignées de plusieurs centaines de kilomètres de la centrale de Fukushima.

Si l’IRSN estime que les prochaines récoltes auront des taux moindres, la consommation de ces plantes doit rester sous surveillance dans les mois voire les années à venir car «les produits conditionnés issus des premières récoltes sont susceptibles de perdurer sur le marché durant des mois», prévient l’IRSN.

Les abricotiers étaient déjà en fleurs en mars, et les fruits ont été récoltés dès la fin mai. Fortement contaminés, les abricots japonais pourraient porter les traces de Fukushima pendant encore plusieurs années.

La contamination des bœufs est exceptionnelle

Concernant la viande de bœuf, l’IRSN précise que le cas du troupeau de Minamisoma, fortement contaminé, est exceptionnel. Les mesures précédentes n’avaient révélé que de faibles contaminations dans la viande (bœuf, porc et poulet) et dans les œufs.

A.C.

SOURCE Trouvé sur 20mn.fr

Je reste sceptique concernant ce qu'ils disent pour la viande....

2 commentaires:

  1. - 12 juillet 2011: Sécheresse : alerte maximale pour les centrales nucléaires de France. Un communiqué sur le site de l’Observatoire du Nucléaire.

    - Le débit de la Loire bat tous les records de faiblesse alors que l’été ne fait que commencer
    - EDF gaspille les réserves des barrages pour tenter de sauver l’image du nucléaire
    - EDF doit stopper immédiatement la centrale nucléaire de Saint-Laurent (Loir-et-Cher)
    - EDF doit stopper au plus vite les centrales de Dampierre (Loiret) et Belleville (Cher)
    - Les centrales de Golfech (Tarn-et-Garonne) et Civaux (Vienne) sous peu en difficulté
    - L’ASN doit rejeter la demande de dérogation d’EDF pour la centrale de Cruas (Ardèche)

    (Kokopelli)

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !