mardi 28 juin 2011

Fort Calhoun + Japon, 28 mai

Ex-SKF


Centrale nucléaire de Fort Calhoun : l'inondation s'est « infiltrée » dans le bâtiment de la turbine, mais « tout est sous contrôle »

Je pense que tout dépend de la définition du mot « infiltration ».

Selon la NRC (commission de régulation nucléaire), tous les bâtiments sont supposés « étanches ».

De l'AP (27 juin) :


Les eaux en crue s'infiltrent dans les bâtiments de la centrale nucléaire du Nebraska.
OMAHA (AP)-- Lundi les eaux en crue du Missouri se sont infiltrés dans le bâtiment de la turbine près d'Omaha, mais les responsables de la centrale ont dit que l'infiltration était attendue et ne posait pas de risque parce que le bâtiment ne contient pas de matériel nucléaire.
Une surélévation temporaire large de 2,40 m remplie d'eau qui protège la centrale s'est effondrée dimanche matin. Des ouvriers sont allés à la centrale lundi pour déterminer si les 600 mètres de surélévation peuvent être réparées.
Le porte-parole du district de l'énergie d'Omaha, Jeff Hanson, a dit que les pompes traitaient le problème à la centrale de Fort Calhoun et que « tout est sûr et en sécurité ». La centrale, à environ 37 km au nord d'Omaha, est fermée pour déchargement et rechargement de combustible depuis avril. Hanson a dit que l'effondrement de la surélévation n'a pas affecté l'arrêt ou le refroidissement du combustible usé.
Le porte-parole de la NRC, Victor Dricks, a décrit la situation comme stable. Le président de la NRC Gregory Jaczko prévoit une inspection de la centrale lundi dans le cadre d'une visite déjà prévue dans le Nebraska.

(L'article continue.)
Est-ce que cela ne semble pas familier aux gens qui ont suivi Fukushima ?
Progression hypothétique de « l'incident » mineur à Fort Calhoun, après le modèle établi à Fukushima :

« Tout est sous contrôle, les bâtiments sont étanches. »
« Bon, il y a quelques « infiltrations » dans le bâtiment de la turbine, mais tout est sûr et en sécurité. Tout fait partie du plan. »
« Bon, le bâtiment de la turbine est en réalité inondé, mais le bâtiment du réacteur est sauf. »
« Bon, il y a quelques flaques d'eau dans le bâtiment du réacteur, mais l'enceinte de confinement est sauve. »
« Bon, …. »

Dans cette photo de la centrale, je vois des sacs de sable contre certaines ouvertures. Est-cela qu'ils appellent « étanches » ? (Plus de photos sur ce lien)


Centrale de Fukushima : le nouveau système éprouvé pour le refroidissement du réacteur utilisant l'eau traitée tombe en panne une heure et demie après sa mise en service

Oui, oui, c'est un super système, qui aurait du être préparé et testé pendant au moins un ou deux ans et ils ont fait ça en deux mois.

Une fuite a été décelée sur un joint des tuyaux en PVC qui transporte l'eau traitée.

Dans l'article du Yomiuri, il est dit que des tuyaux en PVC sur 4 km amènent l'eau traitée aux réacteurs et les gens de TEPCO ont été tout le temps embêtés avec cette fuite.

Je suppose qu'ils étaient trop préoccupés avec les cuves de zéolithe du Kurion (système qui nécessite de fréquents changements et des temps d'arrêt) et qu'ils n'ont pas eu le temps de tester le réseau de tuyaux de 4 km de long.

Du Yomiuri Shinbun (28 juin) :

TEPCO a démarré le refroidissement des réacteurs en utilisant l'eau traitée par le système de traitement de l'eau contaminée à 16h20 le 27 juin.

Une fuite d'eau a cependant été découverte sur le joint d'un tuyau d'arrivée d'eau et l'injection d'eau dans les réacteurs a été stoppée au bout d'une heure et demie. TEPCO va enquêter dans la matinée du 28.

Selon TEPCO, le système de traitement de l'eau contaminée lui-même est toujours fonctionnel. Le refroidissement des réacteurs n'en est pas affecté, car ils utilisent l'eau provenant de réservoirs stockés comme auparavant.
Une fuite a été découverte sur un tuyau en PVC de 10 cm de diamètre. C'est un tuyau qui apporte l'eau douce aux pompes qui injectent l'eau dans les réacteurs. Un ouvrier qui est venu ajuster le débit d'eau a trouvé la fuite. TEPCO dit que l'eau de la fuite était traitée, et qu'il n'y a pas de conséquence sur le travail à la centrale.
Pour clarifier, cette « eau douce » a été rendue « douce » en ayant traversé les 4 étapes du système de traitement de l'eau contaminée.
Edit : complément trouvé sur Romandie News :
La fuite n'est pas minime :

Fukushima: une quinzaine de tonnes d'eau radioactive dans le sol



Une quinzaine de tonnes d'eau faiblement radioactive ont fui d'un réservoir à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. L'eau s'est répandue dans le sol. L'exploitant du site, Tepco, a annoncé avoir réparé la fuite et ouvert une enquête.

Une grande quantité d'eau présentant des taux variés de radioactivité a été accumulée dans des réservoirs à la centrale. Cette eau a été utilisée pour refroidir les réacteurs endommagés à la suite du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars dernier.

Tepco tente d'exploiter un système de décontamination de l'eau radioactive afin de pouvoir la réutiliser pour refroidir les réacteurs. Mais l'exploitant s'est heurté à des incidents techniques.

4 commentaires:

  1. Et pendant ce temps, suite du western :

    Un énorme incendie menace le site nucléaire de Fort Alamo, non pardon, de Los Alamos !

    Annecy 28 juin 2011 0,12

    RépondreSupprimer
  2. http://fr.euronews.net/2011/06/28/le-plus-grand-labo-nucleaire-americain-menace-par-un-feu-de-foret/

    Bises
    Cassandre

    RépondreSupprimer
  3. de Claire, Villeurbanne rdc (air) : 0,10

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !