samedi 28 mai 2011

L’armée américaine pourrait être impliquée dans la mort de Lady Di

A prendre avec des pincettes puisqu’il n’y a ici aucune affirmation, juste les déclarations de l’auteur d’un livre intitulé « L’assassin de Lady Diana ». En effet, selon lui, l’armée américaine pourrait être directement impliquée dans l’accident mortel de Lady Di ce qui chamboulerait toutes les thèses officielles. Si ne serait-ce qu’une partie de ces déclarations est vraie (ce qui ne serait pas tellement étonnant avec les USA…), alors ces révélations auraient l’effet d’une bombe!




L’armée américaine pourrait avoir joué un rôle dans la mort de la princesse Diana en 1997 alors qu’elle faisait campagne pour l’interdiction mondiale des mines terrestres suivant l’auteur de « L’Assassin de la princesse Diana ».
Noel Botham explique que la princesse Diana, lors de sa visite aux États-Unis en 1997, a réussi à convaincre l’ancien président américain Bill Clinton à voter en faveur d’une interdiction mondiale des mines à la Conférence d’Oslo qui devait avoir lieu le 19 de Septembre de cette même année.

Toutefois, l’idée n’a pas fait appel à des responsables militaires américains et ils savaient que Clinton « ne changerait pas d’avis avec Diana en vie», a déclaré l’auteur.

«Il y avait une énorme pression de l’armée en Amérique pour qu’il (le président Clinton)  stoppe  (le traité international sur une interdiction mondiale des mines terrestres) et change d’avis, il y a eu d’énormes pressions de la Maison Blanche », a ajouté Botham.

«Bien sûr, après sa mort, 19 jours plus tard, Bill Clinton est allé à Oslo et a voté contre l’interdiction des mines, at-il encore expliqué.


L’auteur de « L’assassin de la princesse Diana » a également noté que, en 1998, moins d’un an après la mort de Diana, les médias dans le monde ont essayé d’obtenir de la CIA, du FBI et de la National Security Agency pour que soient libérés leurs documents sur la mort de Diana, ce qui a été en vain.

« Ils (la CIA, le FBI et la National Security Agency) sont tous venus avec une seule réponse; qu’ils retiennent certaines pages, 145 pages qui mettraient gravement en péril la sécurité des États-Unis, » toujours suivant Botham.

Pendant ce temps, un film intitulé Des homicides illégaux a causé tout un émoi dans le Festival de Cannes en France.

C’est l’histoire de la mort de la princesse Diana, Dodi Fayed et leur chauffeur Henri Paul, et a été décrit par son réalisateur Keith Allen comme « l’enquête sur l’enquête de la princesse Diana. »

Le film ne peut pas être projeté dans le Royaume-Uni pour « les questions de sécurité nationale. »

Pour la Grande-Bretagne la princesse Diana est morte au matin du dimanche 31 août 1997 dans un hôpital parisien après avoir subi des blessures internes dans un accident de voiture à haute vitesse.

SOURCE

1 commentaire:

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !