mardi 24 mai 2011

La Chine admet des problèmes avec le barrage des 3 gorges

19 mai 2011

Pékin- Le barrage des Trois Gorges, le plus grand projet hydroélectrique au monde et le symbole de confiance de la Chine dans les solutions technologiques à risque, a de vrais soucis avec la pollution et les problèmes géologiques, a reconnu jeudi un organisme gouvernemental de haut niveau.

La déclaration a été faite alors que les techniciens certifiaient la toute dernière gamme de générateurs pour barrages appropriés pour la production hydroélectrique, dernière étape d'un effort de contentieux de 19 ans pour achever le projet au mépris des préoccupations nationales et internationales au sujet de sa sécurité, et de sa menace pour l'environnement, pour les personnes déplacées, les quartiers historiques et la beauté de la nature.

Selon les chiffres officiels, le coût de l'aventure pour la Chine est d'environ 23 milliards de dollars, mais des experts étrangers estiment qu'il a peut-être coûté le double. On signale sur le barrage  des archipels flottants de déchets, des tapis d'algues et des glissements de terrain sur les berges, le long de la vaste étendue d'eau devenue stagnante depuis que le barrage de 185 mètres de haut sur le fleuve Yangtsé a été achevé en 2006. Les critiques se sont également plaints que le gouvernement est loin de ses objectifs dans l'aide pour réinstaller les 1,4 millions de personnes déplacées par la montée des eaux derrière le barrage.

Le Conseil d'État chinois, organe de coordination souvent comparé au cabinet du président des États-Unis, a déclaré dans un vague communiqué que le projet a souffert d'un large éventail de graves problèmes. « Bien que le projet des Trois Gorges offre d'énormes avantages, les problèmes urgents doivent être résolus concernant la réinstallation en douceur des résidents, la protection écologique et la prévention de catastrophes géologiques, » dit le communiqué.

L'énorme barrage va dans le sens des objectifs du gouvernement de produire du courant électrique sans pollution, il a généré 84 milliards de kilowatts-heures d'électricité l'année dernière. Mais les critiques disent que le simple poids de l'eau sauvegardée dans le réservoir de 760 km de long qui précède le barrage a augmenté le risque de tremblements de terre et de glissements de terrain. Le gouvernement a reconnu ce risque, mais a nié que le projet ait joué un rôle quelconque dans le puissant séisme de mai 2008 dans la province du Sichuan, où 87 000 personnes au moins sont mortes.

Les écologistes disent que le lac est devenu le dépotoir des déchets rejetés par les villes et les industries.

Malgré la capacité du barrage à réguler le flux notoirement changeant du Yangtzé, long de 6300 km, un des deux plus grands fleuves de  la Chine, il a été remis en question. Face à une sécheresse historique ce printemps, les villes en aval du barrage ont été incapables d'accueillir des navires de haute mer qui font habituellement escale dans leurs ports, et environ 400.000 habitants de la province du Hubei ont perdu l'accès à l'eau potable ce mois-ci.

Bien qu'aucun lien n'ait été prouvé, les critiques disent que le barrage a changé les nappes phréatiques, contribuant ainsi à la pénurie.

La déclaration du gouvernement sur le barrage publiée après une réunion dirigée par le Premier ministre Wen Jiabao, a été vue par beaucoup d'étrangers comme répondant  mieux aux plaintes des citoyens moyens que beaucoup d'autres dans la gestion de la nation. Le communiqué indique que certains problèmes ont été anticipés lors de la construction du barrage, mais que d'autres « ont surgi en raison des nouvelles exigences posées par le développement économique et social. »

Les dirigeants chinois sont peut-être plus concernés par l'impact du barrage sur le déplacement des masses, beaucoup de gens semblant avoir échoué à reconstruire leur vie après avoir été expulsés du territoire couvert par le réservoir. En 2020, la déclaration l'a promis, les gens déplacés apprécieront des niveaux de vie semblables à ceux qui n'avaient pas été déplacés.

Le projet des Trois Gorges a été controversé par les sceptiques, même au sein de la bureaucratie chinoise, depuis qu'il a été approuvé en 1992. Les écologistes ont dit qu'il allait détruire un magnifique paysage de falaises de calcaire considéré comme l'un des sites les plus pittoresques au monde, et les sceptiques ont prévenu que le nouveau lac conduirait à des problèmes géologiques et à de la pollution.

Orville Schell, un expert en environnement qui dirige le Centre de la Société Asie pour les relations  États-Unis-Chine, a déclaré qu'il espérait que la déclaration du gouvernement annonçait un engagement à régler les problèmes du barrage. "Il y a une sorte d'équilibre entre les avantages et les inconvénients qui ressortent de ce projet », a déclaré M. Schell. « Mon sentiment est que le gouvernement chinois s'informe de mieux en mieux sur ce genre de choses » a-t-  ajouté, « Ils savent que s'ils ne concentrent pas sur ces problèmes, il y aura des conséquences désastreuses. »


SOURCE

Traduit par Hélios

1 commentaire:

  1. Ce barrage ne fait pas 600m de hauteur ! après recherche rapide voici les mesures :
    Haut de 185 mètres, long de 2,300 kilomètres, il crée une retenue d’eau de quelque 39 milliards de m3...

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !