mardi 31 mai 2011

Le projet Rivkin, l'assujetissement des nations souveraines

Merci à David pour le lien


Le projet Rivkin : comment la mondialisation utilise le multiculturalisme pour assujettir des nations souveraines.


Le meilleur moyen de résoudre les conflits ethniques en France et de s’assurer que la France ne relèvera pas la tête pour s’opposer aux intérêts mondialistes US, c’est de créer une nouvelle synthèse culturelle dans laquelle il n’y aurait plus de culture française ou islamique, mais, sous l’étiquette des « droits de l’homme » et de l’ « égalité », une culture d’adolescents alimentée par Hollywood, MTV, le cyberespace, McDonald’s et Pepsi.
Du 19 au 22 Octobre 2010, Charles Rivkin, ambassadeur américain en France , a invité une délégation de 29 membres du Pacific Council on International Policy (PCIP) à une conférence en France, dont le but déclaré était de discuter des présences arabes et islamiques dans le pays [1] . La réunion faisait partie d’un vaste programme subversif ayant pour objectif de transformer l’ensemble du caractère de la France, et en particulier la conscience de la jeunesse française, programme comprenant l’utilisation des jeunes musulmans de France dans une stratégie mondialiste typiquement manipulatrice et se cachant derrière l’habituel paravent des « droits de l’homme» et de l’«égalité».
La délégation s’est ensuite penchée sur trois thèmes. Tout d’abord, le groupe a eu un échange d’idées avec le Dr. Bassma Kodmani, directeur du « Arab Reform Institute » sur la dynamique Franco-Musulmane en France, ainsi qu’avec Madame Rachida Dati, la première femme ministre d’origine maghrébine, et maire du 7ème arrondissement à Paris. Le tout fut suivi d’un déplacement à la Grande Mosquée de Paris pour une rencontre avec le Recteur et Directeur de Théologie, afin d’arriver à une appréciation plus profonde de cette dynamique. Deuxièmement, rencontres avec monsieur Jean-Noel Poirier, VP-affaires externes chez Areva, et avec monsieur Brice Lalonde, ancien ministre de l’environnement et référant climatique, le tout dans un but de familiarisation avec les politiques énergétiques et nucléaires en France et aux USA. Finalement, la délégation s’est penchée sur les relations entre médias et culture en Californie (Hollywood), d’une part, et en France de l’autre par des rencontres au Louvre, au Musée d’Orsay, et chez France 24, média d’informations internationales et d’affaires courantes [2].
L’accent était mis avant tout sur le multiculturalisme, non seulement sur les relations avec les Arabes et les musulmans en France, mais surtout, sur l’influence de la culture hollywoodienne sur les Français.
Le PCIP, dont Rivkin est membre, a été fondée en 1995 comme un appendice régional de l’omniprésent groupe de réflexion Council on Foreign Relations (CFR) [3]. Il est basé à Los Angeles avec des membres et des activités le long de la côte ouest des États-Unis et à l’étranger. Le financement provient, entre autres : Carnegie Corporation of New York, Chicago Council on Foreign Relations, City National Bank, The Ford Foundation, Bill and Melinda Gates Foundation, The William & Flora Hewlett Foundation, Rockefeller Brothers Fund, The Rockefeller Foundation, United States Institute of Peace.[4] Le PCIP est donc un autre grand acteur dans le réseau mondialiste en comprenant des centaines d’organisations reliées entre elles, dans les lobbies, la société civile, les ONG et les think tanks, associés au gouvernement des États-Unis avec avec aussi des banques et d’autres sociétés. (…)

Pourquoi la France ?

La France a longtemps été une épine dans le flanc de la mondialisation US, à cause de son attachement obstiné aux intérêts français autour du monde, plutôt qu’à ceux d’une « communauté mondiale » préfabriquée. Est-ce que ce fut seulement une coïncidence si la révolte étudiante de 1968, déclenchée pour une raison on ne peut plus puérile, arriva au moment où, à la fois, la CIA faisait un gros effort pour le financement des mouvements étudiants dans le monde, et où le président De Gaulle donnait bien du souci aux USA ?
De Gaulle se refusait de jouer la carte américaine de l’après-guerre. Il retira la France du commandement militaire de l’OTAN. Même pendant la 2e Guerre mondiale, comme chef des Français Libres, les USA se méfiaient de lui [5] . Il aurait été tout particulièrement inquiétant de voir De Gaulle plaider pour une Europe unie pour contrebalancer l’hégémonie US. [6] En 1959, lors d’un discours à Strasbourg : « Oui, c’est l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, c’est l’ensemble de l’Europe qui décidera du destin du monde« .
L’expression impliquait la détente entre une Europe neutraliste à venir et l’URSS. En 1967 il décréta un embargo des ventes d’armes à Israël et se rapprocha du monde arabe. C’est le type d’homme d’état dont les mondialistes ont peur. Entre les bouffonneries de Sarkozy et la tension montante avec la jeunesse musulmane, un choc en retour pourrait amener au pouvoir un régime anti-mondialiste intransigeant et « xénophobe ». Dans le contexte actuel, quel meilleur moyen de saper le nationalisme français et décapiter toute résurgence d’une force anti-mondialiste que d’exploiter la vaste composante islamique non-assimilée de la France, tout comme la révolution bolchévique fut en grande partie le fait des minorités défavorisées de l’Empire Russe ?


La suite de ce (très) long et très intéressant article ICI

Un communiqué de l'observatoire du nucléaire


 Extrait d'un document PDF

Observatoire du nucléaire - Dossier du jeudi 12 mai 2011

http://www.observatoire-du-nucleaire.org – Tel : 06 64 100 333 – Stéphane Lhomme

Sécheresse : fort risque de black-out nucléaire cet été

- La sécheresse exceptionnelle qui sévit déjà menace le parc nucléaire français d'un véritable black-out cet été
- 44 des 58 réacteurs nucléaires français sont en bord de rivières et risquent donc de devoir être arrêtés

Introduction

L'option nucléaire, imposée en France depuis 40 ans, est systématiquement présentée par les autorités françaises comme une véritable bénédiction mettant la France à l'abri des mauvaises surprises concernant son approvisionnement électrique.

En réalité, le parc nucléaire français est un colosse aux pieds d'argile : non seulement il est vieillissant - fin 2011, 21 réacteurs sur 58 auront atteint 30 ans de fonctionnement - mais il est fortement menacé par la sécheresse. Il faut se rendre à l'évidence : contrairement à ce qui est souvent affirmé, c'est le changement climatique qui s'attaque au nucléaire et non l'inverse.
Alors que des tempêtes peuvent entraîner des accidents nucléaires (le drame a été frôlé à la centrale du Blayais pendant la tempête de décembre 1999), c'est actuellement la sécheresse qui sévit.

Comme démontré lors des étés 2003, 2005 et 2006, la sécheresse ou la canicule peut contraindre EDF à arrêter de nombreux réacteurs, avec un risque de black-out électrique. Un accident nucléaire grave est aussi possible : même arrêté, un réacteur doit être refroidi et une fusion de cœur peut se produire si le débit d'une rivière est trop bas pour assurer ce refroidissement minimal.

La situation est encore plus critique depuis la fermeture en Allemagne de 7 réacteurs suite à la catastrophe de Fukushima. En effet, contrairement à ce qui est souvent prétendu, c'est la France qui est importatrice nette d'électricité depuis l'Allemagne, et ce en continu depuis 2004.

De fait, que ce soit cet été du fait de la sécheresse, ou l'hiver prochain lors des fortes pointes de consommation que connaît la France du fait de la politique absurde du chauffage électrique, l'Allemagne ne pourra plus sauver la France nucléaire.

Pour lire la suite du dossier PDF, allez ICI

lundi 30 mai 2011

Jeremy Rifkin répond à Nicolas Sarkozy

Une tornade marine

Filmée sur les côtes australiennes

Faut pas emmerder le curé

Faut pas emmerder le curé ! 
Un gars ouvre une taverne juste en face d'un cimetière.
Pour faire sa publicité, il place une enseigne disant :

Voyant cela, le curé place lui aussi une enseigne à l'entrée du cimetière.
On pouvait y lire :


Le nid

4 oeufs, 4 semaines de la vie d'un nid de rouge-gorges


Robins: 4 Eggs, 4 Weeks from Fred Margulies on Vimeo.

Anne Lauvergeon vs abandon du nucléaire allemand

 Romandie News

Allemagne: l'abandon du nucléaire est une décision purement politique


PARIS - La présidente du groupe nucléaire français Areva, Anne Lauvergeon, a estimé lundi que la décision allemande de fermer ses derniers réacteurs nucléaires en 2022 était totalement politique, n'excluant pas un retournement de situation d'ici cette échéance.

C'est une décision totalement politique. Il n'y a pas eu de référendum, ni d'appel à ce que pensait l'opinion publique, même si les sondages montrent l'émotion des Allemands, a expliqué Mme Lauvergeon sur BFM Radio.

Le président d'Areva a souligné qu'elle s'attendait à une réaction allemande spécifique après la catastrophe de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima en mars, soulignant que la situation du nucléaire dans ce pays n'a pas d'équivalent dans le reste du monde.

La grande majorité des 17 réacteurs allemands ne sera plus en service d'ici fin 2021, et les trois derniers, les plus récents, fonctionneront jusqu'à fin 2022 au plus tard, a annoncé lundi le ministre allemand de l'Environnement, Norbert Röttgen, qui a qualifié cette décision d'irréversible.

Interrogée sur le caractère irréversible de cette mesure, la présidente d'Areva a fait valoir que d'ici 2022, il peut se passer beaucoup de choses.

Elle a notamment évoqué une incertitude juridique, après que le numéro deux allemand de l'énergie RWE a porté plainte contre la fermeture forcée de l'un de ses réacteurs nucléaires dans le pays.

Selon Mme Lauvergeon, la fermeture déjà effective de sept réacteurs en Allemagne a entraîné un renchérissement significatif des coûts de l'électricité en Allemagne, avec des conséquences pour la base industrielle installée.

AREVA

RWE


(©AFP / 30 mai 2011 08h44)

dimanche 29 mai 2011

Tempête tropicale au Japon

NHK WORLD english
29 mai, 23h18 + 9h (JST)

La tempête tropicale apporte de fortes pluies au Japon

Le typhon qui a été rétrogradé en tempête tropicale, apporte de fortes pluies sur une large zone de l'ouest à l'est du Japon.

L'agence météorologique appelle à la prudence concernant des coulées de boue.


L'agence dit que le typhon s'est changé en tempête tropicale aux environs de 15h dimanche, après être passée près du sud de Kyushu et avoir atteint les eaux au sud de Shikoku.

De l'air humide continue à souffler du sud vers le front qui s'étire le long des côtes méridionales de l'ouest et de l'est du Japon, donnant de fortes pluies dans les régions de Shikoku, Kinki et Tokai.

Certaines régions de l'ouest ont reçu jusqu'à 250 mm de précipitations depuis 24 heures, augmentant le risque de glissements de terrain.
 

Des vents jusqu'à 117 km/h ont été observés dans la préfecture d'Okayama.
 

 De l'air humide du sud devrait toucher l'air froid du nord au-dessus d'Honshu lundi, et des régions ouest et est du Japon auront entre 50 et 70 mm de pluie par heure. De fortes pluies sont également probables le long de la côte pacifique de la région de Tohoku (où se trouve Fukushima)

Des rafales jusqu'à 90 km/h sont attendues le long de la côte pacifique de l'ouest lundi. Les vagues atteindront 6 mètres.

Les zones touchées par le séisme deviennent vulnérables aux coulées de boue et inondations en raison de la dénudation du sol.


L'agence met en garde contre une possible inondation dans les zones basses, débordements de fleuves, vents violents et vagues élevées.

_______________________
Fukushima se prépare au vent et à la pluie

L'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi empile des sacs de sable autour des bâtiments qui abritent l'équipement électrique pourempêcher les fortes pluies et les vents violents d'affecter le système de refroidissement.

Les autorités météo disent que de fortes pluies sont attendues autour de la centrale entre dimanche et lundi et que des vents violents peuvent souffler de la mer.
 

La barge géante de stockage qui sera utilisée pour conserver l'eau faiblement radioactive, a été amarrée au quai par TEPCO pour se préparer à la tempête.
 

Des sacs de sable ont été empilés autour des bâtiments qui abritent des équipements électriques et les portes fermées hermétiquement pour empêcher l'eau d'affecter le système de refroidissement.
 

Le véhicule spécial qui sert à injecter de l'eau dans la piscine de combustible usé du réacteur 4 a été évacué et son bras de 50 mètres a été replié pour empêcher les forts vents de le faire basculer.

L'enlèvement des débris et l'installation de tuyaux a continué à la centrale dimanche, mais tout travail, sauf pour les patrouilles, sera suspendu si le vent et la pluie s'intensifient.
 

Le niveau d'eau contaminée dans les tunnels et les bâtiments de turbine des réacteurs 2 et 3 s'est élevé. L'entreprise continuera de surveiller la situation pour s'assurer que l'eau contaminée ne débordera pas pour s'écouler dans la mer ou le sous-sol.
 

Elle pulvérise un agent spécial de traitement sur les débris et les bâtiments pour empêcher les matériaux radioactifs d'être lessivés et emportés vers la mer par les fossés.

Le soleil se réveille !!

Manipulation et contrôle du cerveau

Pour ceux et celles qui n'auraient pas encore d'idées sur la question.

18 février 2011

Brevet US n°6506148 La manipulation du système nerveux par les champs électromagnétiques des ordinateurs

Barbara H. PetersonFarm Wars
La TV et votre ordinateur peuvent être utilisés pour manipuler votre système nerveux. En voici la preuve. Lisez et pleurez :
 «  Résumé: Ordinateurs et télévisions peuvent émettre des champs électromagnétiques de très basse fréquence, simplement en pulsant l’intensité des images affichées. Des expériences ont montré que la résonance sensorielle de ½ Hz peut être excitée de cette façon chez un  sujet proche de l’ordinateur. La résonance sensitive de 2.4 Hz peut aussi être excitée de cette manière. Ainsi, un poste de TV ou un ordinateur peuvent être utilisés pour manipuler le système nerveux des personnes qui se trouvent à proximité. »
« 
Il apparait ainsi que le système nerveux humain peut être manipulé par les émissions d’un écran provenant d’impulsions d'images télévisées subliminales. »

Le système nerveux humain contrôle tout de la respiration, la production d’enzymes digestives jusqu'à la mémoire et l’intelligence.

ARTICLE EN RELATION:

10 méthodes modernes pour contrôler le mental
31 décembre 2010
 Nicholas WestActivist Post
Plus on fait de recherches sur le contrôle mental, plus on arrive à la conclusion qu’il y a un script au point en place depuis fort longtemps dans le but de transformer la race humaine en automates sans réflexion. Depuis que l’homme a recherché le pouvoir sur les masses, le contrôle mental a été orchestré par ceux qui étudient le comportement humain afin de plier de vastes populations à la volonté d’un petit groupe  « d’élite ». Aujourd’hui, nous sommes entrés dans une phase périlleuse où le contrôle mental a pris une dimension physique et scientifique qui menace de devenir un état permanent si nous ne devenons pas conscients des outils à la disposition de la dictature technocratique qui se déploie à l'échelle mondiale.
Le contrôle mental moderne est à la fois technologique et psychologique. Les tests montrent qu'en dénonçant simplement ces méthodes, les effets peuvent en être réduits ou éliminés, au moins pour la publicité et la propagande. Le plus difficile a contrer sont les intrusions physiques, que le complexe militaro-industriel continue de développer et d'améliorer.

1-L'éducation - C'est le moyen le plus évident et qui reste cependant le plus insidieux. Cela a toujours été le fantasme ultime de dictateurs en puissance de vouloir "éduquer" naturellement des enfants impressionnables, il a ainsi été un composant central des tyrannies Communistes et Fascistes tout au long de l'histoire. Personne n'a été plus instrumentalisé pour dénoncer l'agenda de l'éducation moderne que Charlotte Iserbyt- on peut commencer des recherches en téléchargeant gratuitement un PDF de son livre L'abêtissement délibéré de l'Amérique, qui montre crûment le rôle des fondations globalistes dans la mise en forme d’un futur dont le but est de produire des drones serviles sur lesquels régnera une classe élitiste consciente et très instruite.
2-Publicité et propagande - Edward Bernays a été cité comme l’inventeur de la culture consumériste qui fut conçue essentiellement pour cibler la propre image de soi des gens (ou son manque) afin de transformer un désir en besoin. Ceci était initialement envisagé pour des produits comme des cigarettes, par exemple. Cependant , Bernays a aussi noté dans son livre de 1928 Propagande, que « la propagande est le bras exécutant du gouvernement invisible ».Ceci peut être vu très clairement dans l’état policier moderne et l'atmosphère grandissante de dénonciation citoyenne, emballée dans une guerre antiterroriste pseudo-patriotique. L'affermissement croissant des médias a permis à l’ensemble des structures corporatistes de s'incorporer aux gouvernements, qui utilise maintenant le concept de placement de la propagande. Les médias : écrits, films, télévision, et infos par câble peuvent travailler maintenant en continu pour faire passer un message global qui semble vrai parce qu’il provient de sources tellement différentes et simultanées. Quand quelqu’un parvient à se sensibiliser à la bonne longueur d’ondes pour identifier le « message » principal, il le voit imprimé partout. Et c'est sans même parler des messages subliminaux.

3-La programmation prédictive - Beaucoup nient encore que la programmation prédictive soit réelle. J’inviterais n’importe qui à examiner la variété de documents rassemblés par Alan Watt pour aboutir à une autre conclusion. La programmation prédictive a son origine à Hollywood où prédomine l'élitisme, et le grand écran peut offrir une bonne vision de ceux qui dirigent la société. Rappelez vous les livres et les films que vous pensiez exagérés, ou étant de la « science fiction » et regardez attentivement la société d’aujourd’hui. Pour une explication plus détaillée d’exemples spécifiques, le site Vigilant Citizen est d'une grande ressource pour vous faire voir les « distractions » sous un angle complètement différent.

4-Sport, Politique, Religion - Certains pourraient se sentir offensés de voir la religion ou même la politique comparées au sport comme méthode de programmation mentale. Le thème central est le même tout du long : diviser pour mieux régner. Les techniques sont assez faciles : court-circuiter la tendance naturelle des gens a coopérer pour leur survie et leur enseigner à former des équipes décidées à dominer et gagner. Le sport a toujours eu un rôle clé de distraction,  parquant les tendances tribales dans un évènement sans importance, ayanr dans l’Amérique moderne atteint des proportions ridicules où des protestations seront déclenchées si une célébrité sportive quitte la ville, mais des questions humaines essentielles telles que la liberté font rire les gens comme si elles étaient sans importance. Les discours politiques sont strictement situés dans un paradigme gauche-droite avec une opposition facilement contrôlée, alors que la religion est la toile de fond de presque toutes les guerres à travers l’histoire.

5-L'alimentation, l’eau et l’air - Les additifs, les toxines, et autres poisons alimentaires modifient littéralement la chimie du cerveau pour créer docilité et apathie. Il a été prouvé que le fluor dans l’eau potable diminue le QI, que l’Aspartame et le glutamate de sodium sont des excitotoxines qui excitent les cellules nerveuses jusqu'à ce qu’elles meurent ; et un accès facile aux fast-food contenant généralement ces poisons, a créé une population qui manque de but et de motivation pour tout dynamisme dans la vie de tous les jours. L’essentiel du monde moderne est parfaitement préparé pour une réception passive -et l’acceptation- de l’élite dictatoriale. Et si vous choisissez de surveiller votre régime alimentaire avec diligence, ils sont tout à fait préparés pour arroser la population d’en haut.

6-Les drogues - Cela peut être n’importe quelle substance addictive, mais la mission des contrôleurs de mental est de s’assurer que vous êtes « accro » à quelque chose. Une des armes principales du programme moderne de contrôle des esprits est la psychiatrie, dont le but est de définir les gens par leurs troubles, comme s'opposant à leur potentiel humain. Ceci était préfiguré dans des livres comme le « meilleur des mondes ». Aujourd’hui, cela mène à des extrêmes, comme la tyrannie médicale instaurée grâce au fait que la plupart des gens ont de tels problèmes- en particulier ceux qui remettent en question l’autorité. L’utilisation de drogues psychotropes dans l’armée a conduit à un nombre record de suicides. Le pire de tout, c’est que l’état « drogueur » moderne a mis 25 % des enfants américains sous médicament abrutissant.

7-Essais militaires -  L’armée a une longue histoire en tant que terrain d’essai pour le contrôle mental. L’esprit militaire est peut être le plus malléable car ceux qui poursuivent une carrière militaire résonnent en général avec les structures de la hiérarchie, le contrôle, et le besoin d’obéissance incontestée dans une mission. Avec le nombre croissant de militaires questionnant leur endoctrinement, une histoire récente a mis en évidence les plans de la DARPA pour des casques de contrôle mental transcranien, qui les gardera concentrés.
 
8-Spectre électromagnétique - Une soupe électromagnétique nous enveloppe tous, chargée d' instruments modernes qu'on sait avoir un impact direct sur le fonctionnement du cerveau. En admettant tacitement que c’est possible, un chercheur a travaillé avec un « casque divin » pour induire des visions par altération du champ électromagnétique du cerveau. Notre soupe moderne nous fait baigner passivement dans des ondes pouvant potentiellement modifier notre mental, alors qu’une large gamme de possibilités telles que les relais pour téléphone mobile est maintenant disponible pour ceux qui veulent contrôler les cerveaux plus directement.

9-Télévision, ordinateur et « rythme de scintillement » - Il est déjà mauvais que le programme de votre TV (accessible par télécommande) soit fabriqué; tout cela est facilité si littéralement on vous berce pour vous endormir, le transformant alors en arme psychosociale. Des tests de rythmes de scintillement montrent que les ondes alpha du cerveau sont modifiées, produisant une sorte d’hypnose - qui n’est pas de bon augure pour la toute dernière révélation que la lumière peut transmettre des données internet codées, en scintillant plus vite que l’œil ne peut le voir. Le rythme de scintillement de l’ordinateur est inférieur, mais grâce aux jeux vidéos, aux réseaux sociaux, et à une structure de base qui surcharge le cerveau d’information, le rapide rythme de communication actuel induit un état de trouble de déficit de l'attention.Une étude sur les jeux vidéos a révélé que de jouer longtemps peut ralentir le débit sanguin cérébral, perturbant le contrôle des émotions. De plus les jeux de rôle réalistes avec scénarios de guerre, d’état policier permettent de désensibiliser les gens de la réalité. Un regard sur la vidéo de Wikileaks, Meurtres Collatéraux (http://www.collateralmurder.com/) serait familier à qui a vu des jeux comme L'appel du devoir.

10- Nanorobots - Une horreur de science fiction, directement vers la matière grise; les nanorobots arrivent. Des modifications cérébrales directes ont été nommées ingénierie neuronale. Un article de début 2009 met en lumière que la manipulation cérébrale directe par des fibres optiques est un peu le “bazar”, mais une fois installé, ''il pourrait rendre quelqu'un heureux en appuyant sur un bouton''. Les nanorobots conduisent vers un niveau automatisé, recâblant le cerveau molécule par molécule. Et pire, ces « mini-droïds » peuvent se répliquer, forçant les gens à se demander comment ce génie retournerait dans sa bouteille une fois lâché. Date d’arrivée prévue ?– Début 2020.

Un effort concerté est en route pour diriger et prévoir le comportement humain de sorte que les scientifiques de la société et l’élite dictatoriale puissent contrôler les masses et se protéger des retombées d’une humanité pleinement éveillée et libre. C’est seulement en prenant conscience de leurs tentatives pour nous endormir que nous avons une chance de préserver notre libre-arbitre.

SOURCES : ICI  et  ICI

Traduction par Chantalouette et Hélios

samedi 28 mai 2011

Into Eternity

Merci Vieux Jade pour le lien

Le chantier d'un sanctuaire conçu pour durer cent mille ans. Creusée dans le nord de la Finlande, à Onkalo, cette gigantesque grotte abritera des déchets nucléaires. S'adressant aux générations futures, ce documentaire en forme de film de science-fiction montre ces travaux gigantesques - cinq kilomètres de galeries plongeant 500 mètres sous terre - et pose la problématique de l'élimination des déchets radioactifs sous l'angle de la temporalité. Impliquant une responsabilité millénaire, celle-ci nous oblige à adopter une autre échelle de durée.



Durée : 72 mn

Espagne, révolution ou pas ?

 Où l'on découvre une héroïne inconnue (en fin de vidéo)

L’armée américaine pourrait être impliquée dans la mort de Lady Di

A prendre avec des pincettes puisqu’il n’y a ici aucune affirmation, juste les déclarations de l’auteur d’un livre intitulé « L’assassin de Lady Diana ». En effet, selon lui, l’armée américaine pourrait être directement impliquée dans l’accident mortel de Lady Di ce qui chamboulerait toutes les thèses officielles. Si ne serait-ce qu’une partie de ces déclarations est vraie (ce qui ne serait pas tellement étonnant avec les USA…), alors ces révélations auraient l’effet d’une bombe!




L’armée américaine pourrait avoir joué un rôle dans la mort de la princesse Diana en 1997 alors qu’elle faisait campagne pour l’interdiction mondiale des mines terrestres suivant l’auteur de « L’Assassin de la princesse Diana ».
Noel Botham explique que la princesse Diana, lors de sa visite aux États-Unis en 1997, a réussi à convaincre l’ancien président américain Bill Clinton à voter en faveur d’une interdiction mondiale des mines à la Conférence d’Oslo qui devait avoir lieu le 19 de Septembre de cette même année.

Toutefois, l’idée n’a pas fait appel à des responsables militaires américains et ils savaient que Clinton « ne changerait pas d’avis avec Diana en vie», a déclaré l’auteur.

«Il y avait une énorme pression de l’armée en Amérique pour qu’il (le président Clinton)  stoppe  (le traité international sur une interdiction mondiale des mines terrestres) et change d’avis, il y a eu d’énormes pressions de la Maison Blanche », a ajouté Botham.

«Bien sûr, après sa mort, 19 jours plus tard, Bill Clinton est allé à Oslo et a voté contre l’interdiction des mines, at-il encore expliqué.


L’auteur de « L’assassin de la princesse Diana » a également noté que, en 1998, moins d’un an après la mort de Diana, les médias dans le monde ont essayé d’obtenir de la CIA, du FBI et de la National Security Agency pour que soient libérés leurs documents sur la mort de Diana, ce qui a été en vain.

« Ils (la CIA, le FBI et la National Security Agency) sont tous venus avec une seule réponse; qu’ils retiennent certaines pages, 145 pages qui mettraient gravement en péril la sécurité des États-Unis, » toujours suivant Botham.

Pendant ce temps, un film intitulé Des homicides illégaux a causé tout un émoi dans le Festival de Cannes en France.

C’est l’histoire de la mort de la princesse Diana, Dodi Fayed et leur chauffeur Henri Paul, et a été décrit par son réalisateur Keith Allen comme « l’enquête sur l’enquête de la princesse Diana. »

Le film ne peut pas être projeté dans le Royaume-Uni pour « les questions de sécurité nationale. »

Pour la Grande-Bretagne la princesse Diana est morte au matin du dimanche 31 août 1997 dans un hôpital parisien après avoir subi des blessures internes dans un accident de voiture à haute vitesse.

SOURCE

La menace islandaise

Volcans d'Islande, et demain ?

L'Europe vient de réaliser que l'Islande abrite une force colossale, avec laquelle ses habitants ont appris à vivre depuis des siècles. Les fumées émises par l'Eyjafjöll, entré en éruption le 20 mars 2010, ont semé la panique dans le trafic aérien mondial du 14 au 20 avril, entraînant des pertes massives pour les compagnies aériennes, et au-delà pour toute l'économie internationale. Mais d'autres volcans beaucoup plus puissants sont prêts aujourd'hui à se réveiller en Islande. Les volcanologues, sismologues et géologues qui surveillent minutieusement cette terre à haut risque ont resserré le dispositif d'alerte autour de quatre cratères dont le réveil pourrait être imminent; une échéance comprise entre moins d'un an et un demi-siècle. La plus potentiellement dangereuse de ces éruptions est celle du volcan Askja, qui promet d'être colossale. Non seulement les liaisons aériennes seraient à nouveau paralysées, mais, cette fois, les cendres elles-mêmes pourraient atteindre l'Europe continentale.
Ce documentaire suit quelques-uns des plus grands spécialistes des volcans d'Islande sur leurs terrains de recherches, à travers les paysages spectaculaires forgés par la lave et les cendres.

(Arte TV - France, 2011, 52min)




Trouvé sur : http://earth-of-fire.over-blog.com/

vendredi 27 mai 2011

USA : le Patriot Act prolongé de 4 ans







Depardieu, ça s'arrange pas...


Depardieu je suis une vrai ordure [Fun] CSOJ... par peanutsie

Sécheresse: une cellule de veille pour éviter la coupure d'électricité

Romandie News

PARIS - Le gouvernement vient d'annoncer la création d'une cellule de veille sur l'approvisionnement en électricité, alors que la sécheresse a d'ores et déjà fait chuter la production des barrages hydrauliques et qu'elle menace celle des centrales nucléaires.

Cette cellule rassemble les administrations compétentes en matière d'énergie ainsi que RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, a indiqué le ministère de l'Energie dans un communiqué.

Elle rendra compte au gouvernement de l'évolution de l'équilibre offre-demande d'électricité et proposera les mesures nécessaires pour assurer la sécurité d'approvisionnement, a-t-il ajouté.

Le ministre Eric Besson réunira dans les prochains jours, l'ensemble des acteurs concernés pour faire un point complet de la situation.

Le ministère note en effet que la sécheresse en cours conduit à des débits inférieurs à la normale dans de nombreux cours d'eau, ce qui entraîne une diminution de la production hydroélectrique, et touche également les moyens nucléaires et thermiques qui sont refroidis par ces cours d'eau.

Alors que 47 départements sont concernés par des restrictions d'eau, la production des centrales hydrauliques a chuté de 29% en avril sur un an, tombant à son plus bas niveau depuis 1976 pour un mois d'avril, selon le dernier bilan mensuel de RTE.

En cumul depuis le 1er janvier, la production hydraulique est en baisse de 22,9% par rapport à 2010. Deuxième source d'électricité après le nucléaire, l'énergie hydraulique produit en temps normal environ 12% de l'électricité française.

Le problème est d'autant plus crucial que la consommation d'électricité a tendance à augmenter en été en raison du développement des systèmes de climatisation. Des pics de consommation sont alors observés vers 13H00 quand la chaleur est à son maximum.

RTE, qui est responsable de l'équilibre offre-demande d'électricité, doit publier dans les prochaines semaines son traditionnel bilan prévisionnel sur le passage de l'été.

Le gestionnaire de réseau sera particulièrement attentif au débit mais aussi à la température des cours d'eau. Pour leurs besoins en refroidissement, les centrales nucléaires pompent en effet de grandes quantités d'eau qu'elles rejettent plus chaude dans le cours des rivières.

En cas de températures trop élevées, les réacteurs peuvent donc se voir obliger, par la réglementation, de ralentir ou d'arrêter leur production afin de préserver la faune aquatique.

Des dispositions dérogatoires peuvent éventuellement être prises, lorsque cela est justifié, pour équilibrer l'offre et la demande d'électricité, précise toutefois le ministère.

En outre, en cas de pénurie, l'Hexagone peut importer de l'électricité produite dans les pays limitrophes de la France. Dans cette optique, l'arrêt des sept plus vieux réacteurs d'Allemagne à la suite de la catastrophe de Fukushima n'est pas une bonne nouvelle. L'Allemagne est en temps normal le premier fournisseur d'électricité de la France.

EDF se dit pour sa part vigilant et affirme se préparer à l'arrivée de l'été. La sécheresse que nous connaissons actuellement en France n'a aucune conséquence sur la sûreté des installations, ni sur la fourniture d'électricité de nos clients, a affirmé une porte-parole à l'AFP.

Le groupe assure avoir tiré les enseignements des canicules de 2003 et de 2006 dans le cadre d'un plan aléas climatiques.

EDF a ainsi limité au maximum le nombre d'arrêts pour maintenance dans ses 14 réacteurs (sur 58) situés en bord de mer, afin de préserver la capacité de production de ces centrales qui ne sont pas affectées par la sécheresse.


(©AFP / 27 mai 2011 12h21)

L'eau au compte-gouttes pour la centrale de Civaux

Vienne

La centrale de Civaux gère l'eau au compte-gouttes

19/05/2011 05:46

La Vienne approchait hier du débit de crise. A la centrale, on pense fonctionner normalement jusqu'à fin mai. Après ? C'est une question de météo.

Patrick Vaillant, ici devant les bâtiments qui accueillent en sous-sol les quatre réservoirs d'eau qui pourraient être utilisés en cas extrême. Patrick Vaillant, ici devant les bâtiments qui accueillent en sous-sol les quatre réservoirs d'eau qui pourraient être utilisés en cas extrême. - (dr)


 Vigilance. C'est le mot qui vient à la bouche de Patrick Vaillant, directeur environnement à la centrale nucléaire, quand on lui parle du niveau de la Vienne. Il faut dire qu'à Lussac-les-Châteaux hier, dernier endroit où on relève le débit de la Vienne avant la centrale, on affichait un petit 14,5 m 3 à la seconde. Sachant que le débit seuil d'alerte est calé à 13 m 3 /s au même endroit, on peut dire que la situation commence à se compliquer... « 2011 est pour le moment l'année la plus sèche depuis 1952. Les débits à 13 ou 14 m 3 /s, on les a en juillet-août d'habitude », constate le directeur.
« On est en contact avec nos collègues de l'hydraulique chez EDF pour optimiser la ressource en eau. Ca veut dire qu'ils nous garantissent pour le moment, des débits minimaux en gérant les barrages. Et tant qu'on est à 14 m 3 /s on peut tourner normalement. »
Selon Patrick Vaillant, le fonctionnement à 100 % de la centrale de Civaux devrait pouvoir se prolonger jusqu'à la fin du mois de mai. Après ? « Je ne peux pas aller plus loin que ce que nous dit la météo ! Va-t-il pleuvoir ? Je n'en sais rien... »

Et si on venait à descendre sous le seuil des 13 m 3 /s ? « On commencerait par arrêter une tranche pour ralentir la production, ça nous ferait gagner 1 m 3 /s (l'équivalent de ce qui s'échappe d'une des deux cheminées). Mais si on passe sous le seuil d'alerte, nous ne sommes pas maître des décisions. Ce sont les Préfets de la Vienne et de la Haute-Vienne qui arbitrent les mesures à prendre »

Parmi les mesures envisageables justement, il y a bien sûr la baisse de régime. Voir l'arrêt total de l'activité de la centrale. « A l'arrêt, on a seulement besoin d'une petite quantité d'eau pour fonctionner. »


Une réserve d'eau avec le lac de Vassivière


Ensuite, il existe aussi une mesure de taille : l'utilisation de la réserve d'eau que constitue le lac de Vassivière et qui pourrait regonfler la Vienne. A trop en user, cela signifierait de mettre fin à la navigation touristique sur le lac... Et vraiment, en cas d'extrême sécheresse, s'il n'y avait plus d'eau du tout autour de la centrale, il y aurait la possibilité de puiser dans quatre réservoirs d'eau qui offrent 10 à 15 jours de refroidissement du site. « Mais il y a pas mal de solutions alternatives avant d'en arriver là. »

Et pour le moment, tout fonctionne normalement...


Centrale de Civaux
  en savoir plus

'' On est quasi-sûr qu'il faudra arrêter la centrale ''
Stéphane Lhomme est militant antinucléaire et suit l'activité de la centrale de Civaux de très près.

La centrale de Civaux est-elle en difficulté ?
« On est quasi-certain qu'il faudra l'arrêter et vite. Le débit de la Vienne est trop faible et même avec des orages, l'eau ne remontera que deux ou trois jours pour redescendre aussitôt. A la mi-mai, on est sur une situation identique à une fin de mois d'août. Et on a encore quatre mois à passer, à moins que l'été ne soit pourri... Et tout le monde sait qu'il n'y aurait jamais dû y avoir de centrale à cet endroit. C'était un caprice de René Monory alors que la rivière est très fragile et qu'elle a peu de débit. Le lac de Vassivière a été creusé pour aider à alimenter la Vienne mais on ne va pas le vider comme ça. »


Il existe des réservoirs d'eau à Civaux...

« Oui, et c'est déjà mieux que pour les quatre centrales de la Loire qui n'en ont pas. Mais il y a un risque réel de devoir l'arrêter malgré la présence des quatre réservoirs qui de toute façon, ne sont pas inépuisables. »


Quelles sont vos craintes ?

« On peut facilement arrêter une centrale en appuyant sur un bouton. Mais après, il faut des semaines pour refroidir le coeur du réacteur. Ce qui veut dire qu'il faut l'arrêter suffisamment tôt pour éviter une rupture de refroidissement et la fusion du coeur. Je ne voudrais pas que sous prétexte d'attendre une pluie potentielle, on prenne le moindre risque. Et en ce moment, on est pile à l'entrée du désert... »


le billet

Une petite pluie

Le climat qui régnait hier à la centrale de Civaux n'était pas franchement alarmiste. Le calme sous un soleil de plomb. Pourtant, le téléphone du directeur de l'environnement n'arrête pas de sonner. Les services de l'Etat, les services d'EDF... soucieux de discuter de ce bas débit qui fait souci, viennent régulièrement aux nouvelles.
Sans parler de ceux qui n'appellent pas. Les citoyens lambda qui craignent qu'on ne leur cache des choses, apeurés par le fantôme de la catastrophe de Fukushima.
En fait, pour rassurer tout le monde, il faudrait... qu'il pleuve. Pas un de ces gros orages qui fait gonfler la rivière pendant deux-trois jours avant de redescendre aussi sec. Pas besoin non plus que la pluie fine et longue tombe pile sur Civaux.
Plutôt sur le Limousin, pour grossir la Vienne juste avant d'arriver à la centrale.
En attendant cette pluie providentielle, à Civaux, on serre les dents.
En attendant...


la question

Que faire des eaux des effluents que la centrale ne peut plus rejeter, faute de débit suffisant ?
Pour que la centrale puisse rejeter les eaux des effluents, il faut que le débit de la rivière soit au minimum de 27 m 3 /s. « On ne les a plus aujourd'hui donc nous stockons ces eaux dans des réservoirs de stockage », indique-t-on à la centrale. En tout, il y a six réservoirs de 750 m 3 chacun. Généralement, ce stockage démarre en juin et se poursuit jusqu'en septembre-octobre. « Là, on a anticipé. Mais on a la capacité de tenir jusqu'en septembre ».

Delphine Noyon
 
Merci à Catherine pour le LIEN 

E-mail reçu de la CRIIRAD

Chers amis adhérents,

Bonjour (ou bonsoir)



Nous vous adressons en pièce jointe le bilan des contrôles que nous avons
effectués depuis fin mars dernier sur les aliments.(PDF, ne passe pas sur le blog)

Le document était trop lourd et nous avons dû supprimer quelques photos. Ce n’est qu’un extrait.

Le chapitre complet, avec l'analyse critique du travail effectué par
l'expert de l'Etat (IRSN), sera mis en ligne d'ici quelques jours et vous
pourrez alors retrouver l'ensemble des informations et des photos. Nous
avons préféré vous l'envoyer sans tarder car les dernières analyses
confirment qu'il n'y a plus aucune précaution à prendre avec les produits
sensibles comme le lait ou les fromages frais de brebis (y compris pour les
mamans qui allaitent leur bébé ou les femmes enceintes).



Nous avons mis en ligne le chapitre sur la pluie : vous le trouverez à
l'adresse
http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/france/progression_m
asse_air.html

Chercher le lien : "CONTAMINATION DE L'EAU DE PLUIE" vous y trouverez le
bilan de nos résultats et l'analyse critique du travail de l'expert public
(nous dénonçons surtout l'absence de stratégie de prélèvement permettant
d'identifier les secteurs géographiques les plus contaminés afin de cibler
ensuite sur ces régions les contrôles alimentaires. C'est la seule façon de
garantir la protection de l'ensemble de la population). Certes l'impact des
rejets de Fukushima Daiichi sur la France n'a pas provoqué de problèmes de
santé publique mais un nouvel accident peut survenir à tout moment. Il est
indispensable que l'Etat garantisse que les contrôles officiels sont
corrects et assurent la protection de l'ensemble de la population quels que
soient le lieu de résidence, l'alimentation ou l'âge des personnes.



Nous avons adressé aux autorités une demande d'enquête sur les nombreux
dysfonctionnements relevés dans le travail de son expert. Nous avons ciblé
le premier courrier sur le problème du début de la contamination. Nous ne
pouvons pas encore tout vous expliquer mais sachez que cela devrait
contraindre l'IRSN à reconnaitre
1/ soit que la contamination est arrivée sur la France plus tôt qu'il ne l'a dit ;


2/ soit à reconnaitre que les chiffres qu'il a publiés sous-évaluaient la réalité de la contamination. Il lui faudra choisir l’option la moins pénalisante. C'est vraiment déplorable d'en être encore là 25 ans après Tchernobyl.

Quoiqu'il en soit, il n'est pas question pour nous d'attendre encore des années que l'Etat améliore sa méthode de surveillance de la radioactivité de l'environnement. Nous préparons une liste de garanties indispensables dont nous demanderons l'adoption aux autorités.



Voici pour finir des nouvelles de l'équipe CRIIRAD qui est actuellement sur
le terrain, au Japon.

Nous avons préféré rester discrets afin d'éviter que les autorités
(françaises ou japonaises) nous mettent des battons dans les roues (matériel
de mesure égaré pendant le transport ou problème de douane comme nous en avions eus au Niger). Bruno Chareyron (ingénieur responsable de notre
laboratoire) et Christian Courbon (notre grand baroudeur, spécialiste des
missions de terrain) sont arrivés à l'aéroport de Tokyo mardi matin. Mardi
et mercredi ils ont effectué des contrôles dans la préfecture d'Ibaraki,
entre Tokyo et la préfecture de Fukushima. Le contact avec les agriculteurs
a été très émouvant, très éprouvant : c'est très dur de montrer à une
personne qui vit du travail de sa terre, qui a choisi de produire en bio,
que la contamination est partout présente. Depuis ce matin ils sont dans la
préfecture de Fukushima Daiichi. Le camps de base est à une soixantaine de
kms de la centrale de Fukushilma Daiichi et nous assurons une veille de la
météo et de tous les incidents qui sont rapportés afin de les alerter
immédiatement en cas de problème. La directrice s'est mise à l'heure du
Japon pour assurer au mieux le suivi. Aujourd'hui les contrôles effectués
dans une école les ont vraiment ébranlés : trouver de la contamination
partout et des points chauds sous une balançoire, c'est vraiment difficile à
vivre quand on sait ce que cela implique. Il y a aussi beaucoup de fatigue,
de tension et de pression car l'attente des populations et des associations
est énorme et dépasse totalement nos capacités d'action.



Merci à chacun de vous en tout cas de nous permettre d'apporter notre
contribution.

De notre part et de celle de tous les partenaires avec qui nous travaillons
sur place

Très cordialement

Pour la CRIIRAD

Le secrétaire de l’association

Alain Rey Galiay

DSK au G8 de Deauville...

DSK: Erreur de casting, l’ex-patron du FMI semble être au G8 à Deauville

Publié : le 27/05/2011 par voltigeur 

Bon ben, vous avez compris, ils étaient pressés de nous montrer la tête des participants et n’ont pas eu le temps de faire la photo donc, ils ont pensé qu’une photo antérieure ferait l’affaire sauf que……..Coucou!! je suis là……………


Capture d'écran du site «G20-G8 France 2011» sur laquelle Dominique strauss-Kahn apparaît. 20MINUTES.FR
INSOLITE – Une photo de DSK s’est glissée sur le site internet du G8…
Le site internet du sommet du G20-G8 à Deauville a commis une erreur de casting sur son site internet. Sur la page dédiée aux participants de ce grand raout de la planète, on y voit, dans une large photo, les fameux dirigeants les plus puissants du monde et… Dominique Strauss-Kahn, en haut à gauche, tout sourire, la main levée.
Erreur! L’ancien patron du Fonds monétaire international est actuellement en résidence ultra-surveillée à New York, empêtré dans une affaire de viol.
La photo du site, manifestement ancienne, n’a pas été remplacée. Preuve que, même aux sommets les plus suivis de la planète, l’erreur est humaine…

Anne-Laëtitia Béraud pour 20minutes

Parti de Haute-Loire il y a trois semaines, l'homme-saumon a pied la plupart du temps !

Fabien Docet, alias "l'homme-saumon", parti de Langeac il y a trois semaines est sidéré par le faible niveau de l'Allier et la Loire qu'il descend actuellement au niveau d'Orléans.

Des méandres encaissés de l'Allier sauvage, dans le Massif central, aux grandes plaines du val de Loire et ses châteaux Renaissance, il nage depuis trois semaines dans un quasi anonymat: Fabien Docet, "l'homme-saumon", glisse vers l'océan dans la solitude du nageur de fond.

Il s'attendait à toutes les embûches -troncs, branches ou objets à la dérive, filets de pêcheurs tendus en travers de sa route, courants et tourbillons qui provoquent chaque année des noyades- mais n'avait pas prévu celle à laquelle il est tous les jours confronté: la sécheresse et le très bas niveau des fleuves.

La Loire aussi basse qu'au mois d'août

"C'est inouï, depuis mon départ, j'ai eu pied la plupart du temps. Tous mes calculs de débit lorsque j'ai tracé mon parcours, basés sur une moyenne des dix dernières années, se sont révélés faux. Les riverains me disent qu'ils n'ont jamais vu, d'abord l'Allier et maintenant la Loire, avec un niveau si bas en fin de printemps", raconte Fabien Docet qui a fait halte à l'ombre du pont médiéval de Beaugency.

Hasard de l'histoire, c'est aussi pour "sensibiliser le plus grand nombre à la question de l'eau, source de vie, et son accès pour tous dans le monde", que "l'homme-saumon" a entrepris son aventure sportive et environnementale.

"La Loire, dit-il, est fin mai au plus bas niveau du mois d'août. En amont d'Orléans, j'ai pu la traverser entièrement à pied".


SUITE ET SOURCE

jeudi 26 mai 2011

Des risques sismiques futurs au Japon


Les géologues craignent que les répliques du Japon déclenchent le mouvement d'autres failles.

posté le 26 mai 211 par "The Extinction Protocol "

Tokyo – Le récent séisme de magnitude 9.0, qui a déclenché un tsunami dévastateur, a relâché du stress le long de la ligne de faille mais a aussi contribué a l'accumulation de stress dans d'autres régions, mettant une partie du pays en danger de répliques importantes pendant des années et peut être de nouveaux séismes, disent les scientifiques.

Après avoir étudié les données du site sismique japonais, des chercheurs de Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI) de l'université de Kyoto et l'U.S. Geological Survey (USGS) ont identifié différentes zones mises en danger par ce séisme, le plus important que le Japon ait jamais subi, et qui a déjà provoqué de nombreuses répliques.

« Les données concernant le séisme de Tohoku de magnitude 9 du 11 mars ont apporté aux scientifiques un petit, mais perceptible indice pour une meilleure évaluation de risques sismiques futurs dans des régions spécifiques », a dit Shinji Toda de l’université de Kyoto, un des auteurs principaux de l’étude. « Bien que nous ne puissions prédire précisément, nous pouvons expliquer au public les mécanismes impliqués dans de tels séismes  », dit-il. Cependant a-t-il ajouté, les découvertes rapprochent les scientifiques d'une possibilité de prévoir les répliques.

« Les recherches des deux dernières décennies ont montré que les séismes interagissent d'une manière jamais imaginée auparavant. Toda, Jian Lin de WHOI et Ross S Stein de l'USGS écrivent dans un résumé de leur article qui doit être publié dans le numéro ''spécial séisme de Tohoku'' du journal « Earth, Planets et Espace.  « Un choc majeur soulage le stress- et ainsi de la possibilité d’un deuxième séisme majeur - mais seulement dans certaines régions. La probabilité d’un tremblement de terre lui succédant et adjacent à la faille rompue ou sur une faille proche mais différente, peut augmenter de façon significative. »

Le séisme de Tohoku centré au nord de l’ile de Honshu, a apporté l'opportunité « sans précédent » d’utiliser les ''superbes réseaux de surveillance'' japonais pour rassembler des données sur le séisme, ont dit les scientifiques. Le séisme de Tohoku , le quatrième plus grand jamais relevé, a été aussi le mieux enregistré que le monde ait connu. Cela a fait de ce séisme quelque chose de spécial au niveau des investigations scientifiques, a dit Lin. 

« Nous avions le sentiment que nous pourrions trouver quelque chose que nous n’avions jamais vu auparavant ». Le séisme de magnitude 9 semble avoir influencé de grandes zones de l’ile de Honshu, a dit Toda. Les zones à risque sont celles de Tokyo, du mont Fuji et du centre de Honshu, y compris Nagano.- Physics.org

Le film "The Big Fix", sur la marée noire du golfe du Mexique


Espérons qu'il sera présenté largement sur nos écrans...
 
Le film qui expose la plus grande dissimulation environnementale au monde
Je me suis rendu en France le week-end dernier pour assister à la première mondiale à grand battage du documentaire sur la marée noire de BP, The Big Fix (Fix signifie « pétrin » ou « trucage », les deux reflètent bien le problème, NdT) au Festival de Cannes. Je ne pourrai en faire assez de louanges. C'est un travail brillant, au-delà de toute médiatisation et attente. Le public a été complètement fasciné, autant par la technique cinématographique stupéfiante que de la preuve à couper le souffle que la marée BP a impliqué une opération de camouflage aux plus hauts niveaux de l'industrie, des militaires et de l'administration Obama.

C'est cette cabale - décrite au mieux comme «complexe pétroléo-militaro-industriel » - qui fait des ravages partout dans le monde et empoisonnant les gens et l'environnement, qui est décrite avec la marée noire de BP.

Le film, réalisé par Josh Tickell et sa femme Rebecca, révèle nos pires craintes et nos plus grands soupçons: que les grands pétroliers, depuis les jours sombres entourant l'assassinat de Huey Long, ont perpétré une dissimulation totale de leurs pouvoirs et influences et causé d'énormes dommages à travers le monde.

The Big Fix expose certains des meilleurs secrets bien gardés de BP à propos du Deep Water Horizon, comme l'utilisation continue d'un bombardement de Corexit depuis un an; l'imposture derrière les tests gouvernementaux d'ingestion pour les fruits de mer du Golfe, le fait que BP est l'un des plus grands fournisseurs de carburant de l'armée américaine, et que le pétrole fuit toujours du puits Macondo.

Pour justifier les allégations du film, M. Tickell et son équipe rassemblent et documentent le travail de la plupart des héros et des militants de l'environnement que nous avons couvert sur ce blog depuis le début de la marée noire, comme le biologiste marin Riki Ott, le dénonciateur de l'agence de protection de l'environnement Hugh Kaufman, Kindra Arnesen la révoltée et la toxicologue marine Susan Shaw. J'ai vu exposée dans le film ma critique du programme gouvernemental truqué des tests d'ingestion de fruits de mer. Et je continue de croire fermement que certains produits de la mer sortis du golfe du Mexique aujourd'hui sont impropres à la consommation humaine.

La plus grosse bombe du film se centre sur la mort suspecte d'un expert du pétrole et fondateur de l'Ocean Energy Institute, Matt Simmons, qui s'est noyé dans son bain à remous à sa résidence de vacances de North Haven, dans le Maine, le 8 août 2010 moins d'un mois après avoir publiquement indiqué que le nombre de décès par la marée noire de BP serait incroyablement élevé. M. Simmons a averti que des dizaines de millions de résidents du Golfe devraient être évacués pour éviter de nombreux décès et maladies. Il a qualifié la marée noire du Golfe comme « la plus grande dissimulation environnementale de tous les temps», et dit à plusieurs reprises au plus fort de la catas catastrophe que « nous avons d'ores et déjà tué le golfe du Mexique ».

« L'appel à l'action » du film est à la fois puissant et noble : ce n'est que par une unité sans précédent et un activisme qu'on peut mettre fin à l'impact dévastateur que les grands pétroliers possèdent sur la planète et ses habitants.

Ayant été en première ligne de la marée noire depuis le début et en tant qu'avocat qui a plaidé contre les grands pétroliers depuis plus de 20 ans, je crois que The Big Fix est le film le plus important de l'année, et je vous exhorte tous à aller le voir. Je serais choqué s'il n'était pas nommé aux Academy Award.

Je respecte et admire les Tickells, qui ont pris un grand risque en produisant le film. Pour ceux d'entre nous qui ont fait l'œuvre de leur vie d'exposer les maux des grands pétroliers, nous comprenons les dangers inhérents à notre choix de carrière. L'inconfort que M. Tickell et son équipe apportent à l'industrie est du genre que vous ne pouvez pas facilement écarter, et l'industrie du pétrole le sait. Et ce n'est pas la première fois que Tickell a porté un camouflet aux grands pétroliers. Il a également dirigé le film Fuel, qui sonde l'influence et l'impact des grands pétroliers sur la vie des gens et propose des solutions à notre dépendance au pétrole. Il a gagné le prix du meilleur documentaire au festival de films de Sundance en 2008.

M.et Mme Tickell, continuez ce bon travail. Nous vous félicitons.

En conclusion, je souhaite à Mme Tickell le meilleur dans le traitement de sa propre maladie liée à la marée noire - intoxiquée par le mélange pétrole-Corexit et sa photosensibilisation grave et permanente de la peau de sa poitrine.

Le "trailer" du film




SOURCE


(Désolée pour le surlignage involontaire du texte)

Ils ont osé : La corrida, patrimoine français !!!

Reçu par mail de la part d'un ami et bien sûr totalement d'accord avec ce courrier



Non à l’inscription de la corrida sur la liste des biens immatériels du patrimoine français !

Impossible d'être à la manifestation de Paris samedi ?


Il vous est tout de même possible de participer à la grande manifestation virtuelle, prévue le même jour, samedi 28 mai, de 14h à 17h30 !

  Pétition : déjà 9702 signatures !


Depuis vendredi 22 avril 2011, les 66 à 75 % (selon les sondages) de citoyens français souhaitant l’abolition de la barbarie des arènes vivent un véritable cauchemar. La corrida a été inscrite au mois de janvier dernier, en catimini, sur la liste des biens immatériels du patrimoine culturel français !

Le ministère de la Culture ne s’en est pas vanté. Aucune communication sur le sujet : le dossier très difficile à trouver sur le site du ministère a mystérieusement disparu mais nous en avons fait une copie ! 

C’est un chroniqueur taurin, ancien torero, ancien « artiste » peignant avec le sang des taureaux massacrés qui a fait l'annonce aux agences de presse. 

André Viard est-il devenu le porte-parole du ministère de la Culture ? Comme le précise Muriel Marland-Militello, députée des Alpes-Maritimes, à l’origine, avec Geneviève Gaillard, députée des Deux-Sèvres, de la dernière proposition de loi pour l’abolition des corridas en juillet 2010, cette décision est d’une part anachronique, et c’est, d’autre part, un déni de démocratie. 

Anachronisme.

En Catalogne espagnole, la corrida a été abolie en juillet 2010, cette décision sera effective au 1er janvier prochain ; en Équateur, le président Correa organise en mai 2011 un référendum pour abolir les actes cruels sur animaux en public ; au Mexique, des députés militent également pour l’abolition ; en France, le sénateur-maire de Fréjus vient de supprimer les corridas dans sa ville, car « les mœurs évoluent ». Toujours en France, 75 députés ont signé la proposition de loi abolitionniste, et 90 députés au total se sont déclarés pour l’abolition.

Déni de démocratie. 

Comment une telle décision a-t-elle pu être prise sans aucun débat, aucune concertation ? Plus de 80 députés UMP travaillent pour l’abolition, et le gouvernement protège la torture tauromachique ? Quelle est cette trahison ? Ce site regroupe un collectif de 49 associations au moment de sa mise en ligne. Toutes les associations de protection animale sont les bienvenues. Il suffit d’envoyer un mail demandant l’intégration au collectif, accompagné de l’adresse du site de l’association, de son logo et de son mail de contact. 

Nous pouvons agir pour faire annuler cette décision inique, en :
signant la pétition en ligne sur ce site ;


envoyant des mails, courriers postaux, fax, et en téléphonant aux responsables de cette situation (voir la rubrique action).


NOUS AVONS LE POUVOIR DE FAIRE CHANGER LES CHOSES. AGISSONS TOUTES ET TOUS ENSEMBLE !


Place du Palais Royal, 75001 Paris samedi 28 mai à 15 heures

Le collectif Non à la honte française !

http://www.patrimoine-corrida.fr/

Pour lire le texte ignominieux, allez sur ce lien :
http://www.patrimoine-corrida.fr/enregistrement-corrida-patrimoine-immateriel-culturel-France
et cliquez sur le mot "la fiche" dans le texte (PDF)