vendredi 22 avril 2011

Les Français boudent la vaccination alors que la rougeole menace

Les pouvoirs publics français s'inquiètent d'une baisse de la vaccination alors que le pays est confronté à une résurgence de la rougeole, maladie qui peut entraîner de graves complications.

Selon la Direction générale de la Santé, 41% des enfants de deux ans et 44% des enfants de six ans ont reçu les deux doses du vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) nécessaires à une bonne immunisation.

Or l'objectif de couverture vaccinale nécessaire pour éliminer la rougeole est de 95%.

"On tire la sonnette d'alarme parce qu'on est en pleine épidémie de rougeole qui peut être une maladie grave chez les adolescents et les jeunes adultes", a déclaré vendredi à la presse le directeur général de la Santé, Didier Houssin.

"Il y a plusieurs milliers de cas depuis le début de l'année. Ça a été longtemps considéré comme une maladie bénigne du jeune enfant, tout le monde s'est un peu endormi", a-t-il déploré.

"On se retrouve aujourd'hui avec une population de probablement un million à 1,5 million de personnes qui aurait dû être vaccinée et qui ne l'est pas. Il faut se ressaisir", a-t-il ajouté.

La secrétaire d'Etat à la Santé, Nora Berra, explique dans Le Parisien que cette situation "augmente mathématiquement le risque" pour les autres enfants et adultes d'attraper la maladie.

Selon elle, 5.000 cas de rougeole ont été recensés en France en 2010 et près de 5.000 ont été signalés sur les trois premiers mois de 2011.

COUVERTURE INSUFFISANTE

"Il y a urgence à donner un nouvel élan à la vaccination si nous ne voulons pas voir revenir des maladies que nous pensions disparues, comme la rubéole", déclare Nora Berra.

Autre point noir : la progression de l'épidémie d'hépatite B, avec 2.500 à 3.000 nouvelles contaminations par an. L'objectif de couverture vaccinale est là aussi de 95%.

La vaccination des enfants est passée de 30% en 2007 à 70% en 2009, mais la couverture est encore insuffisante.

La couverture vaccinale pour la grippe devrait être de 75%. Elle est de 61% pour les 65 ans et plus sur la saison 2010-2011 mais de 47% seulement chez les moins de 65 ans.

"Ce qui me frappe, souligne Nora Berra dans Le Parisien, c'est qu'un nombre très élevé de professionnels de la santé ne se vaccinent pas, alors qu'ils devraient être exemplaires sur le sujet".

Seuls 27% des professionnels de santé se sont fait vacciner contre la grippe sur la saison 2010-2011.

Une autre couverture vaccinale pose problème : la prévention du cancer du col de l'utérus via l'immunisation contre le virus du papillome humain (VPH), responsable des infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes.

Quarante-cinq pour cent des jeunes filles de 15 à 17 ans ont commencé le processus de vaccination en 2010 et seules 30% ont reçu les trois doses nécessaires.

Là encore, l'objectif de couverture vaccinale est de 95%.

Le ministère de la Santé organise une Semaine de la vaccination en France du 26 avril au 2 mai.

"Des polémiques ont entraîné un certain laxisme et une défiance vis-à-vis des vaccins. N'oublions pas que c'est utile", déclare Nora Berra.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

SOURCE

UN PEU DE LUMIÈRE pour comprendre la PUB


Sylvie Simon a été interviewée aujourd'hui par BFM TV sur ce sujet ainsi que Nora Berra

J'ai trouvé un lien vers une info donnée par Sylvie Simon sur la vaccination

ICI




7 commentaires:

  1. Oups! Je peux pas accepter ça, non!
    La grippe, me souviens pas d'en avoir fait une. J'ai 51 ans, ai travaillé 25 ans en milieu hospitalier et ne me suis jamais fait vacciner :-)
    Le vaccin contre le cancer du col : une vaste blague! la seule vraie prévention, c'est de ne pas batifoler avec n'importe qui sans protection. bonjour le sida, la gonorrhée, la syphilis, l'herpès génital et autres joyeusetés; je ne parle même pas des jeunes filles (très jeunes) qui se retrouvent de plus en plus enceintes. Des enfants qui en ont!

    J'étais régulièrement malade quand j'étais crevée à cause du travail posté.

    La proximité des microbes nous immunise bien mieux que n'importe quel supposé vaccin! l'hygiène de vie, l'alimentation et la quiétude et la satisfaction dans sa vie quotidienne sont de bien meilleurs protecteurs de la santé que n'importe quel supposé vaccin efficace ou non!

    La rougeole? Une maladie qu'il fallait faire qd j'étais gamine (la seule qui ait réussi à m'atteindre dans l'enfance!). Je courais après la varicelle, et c'est mon fils qui me l'a refilée qd j'avais 26 ans, lol

    il ne faut peut-être pas chercher plus loin l'origine de tant de maladie auto-immunes. Elles ont explosé depuis l'avalanche de vaccin imposés de plus en plus jeune aux enfants d'aujourd'hui...

    Il n'y a jamais eu autant de maladies infantiles aux Etats-unis, et pourtant, il y a longtemps que toute la population ou presque y est vaccinée.
    CQFD

    RépondreSupprimer
  2. Même avis que toi Syl ... non mais ils ne vont pas revenir avec leurs saloperies de vaccins ... juste bons à faire prospérer le chiffre d'affaires des firmes pharmaceutiques !!!
    J'ai pris le risque de ne pas me faire vacciner contre la grippe H1N1 l'année passée malgré les chaudes recommandations de mes oncologues .. j'allais en effet subir une chimiothérapie pour leucémie ... me suis protégée autrement, la chimio c'était déjà pas mal pour mon pauvre corps, j'allais pas en plus l'exposer à un vaccin et bien en mangeant bien et en renforçant mon immunité par l'homéopathie, l'aromathérapie et la phyto je n'ai pas fait la grippe ..
    Et ce vaccin contre le cancer du col me rend malade ... éduquons nos enfants : on n'a pas de relation sexuelle avec le premier ou la première venu(e) .. un peu de respect pour son corps et tout ira mieux !

    RépondreSupprimer
  3. Merci à Syl et à Anonyme,
    vous confirmez ce que j'ai pu constater autour de moi.
    J'ai hésité a intituler ce billet:"La nouvelle berceuse à moutons".

    RépondreSupprimer
  4. Cherchez à qui profite le cr... pardon le vaccin.
    Nora Berra ex sanofi aventis http://www.lepost.fr/article/2010/11/16/2306350_nora-berra-un-conflit-d-interets-entre-son-poste-au-gouvernement-et-son-ancien-travail.html
    a bien du garder quelques actions....
    Entre avril 2009 (mam à l'époque, h1n1 déclaré pandémie en juin 2009) et janvier 2010 l'action sanofi aventis a prit 32,02% http://www.boursier.com/actions/cours/sanofi-aventis-FR0000120578,FR.html
    depuis elle a continué de progresser mais de façon moindre... Il serait temps de lui redonner un petit coup de pouce
    La santé, rien à faire pour ces gens là, on le voit tous les jours. Si demain vous poignarder leur rapporte, ne leur tournez pas le dos

    RépondreSupprimer
  5. exactement roujsend
    c'est pour çà que j'ai tout de suite cherché quel était son parcours professionnel quand j'ai entendu çà et que je l'ai mis en lien.
    Je crois que dans la plupart des situations il faut se demander a qui profite le crime

    RépondreSupprimer
  6. Oh, combien vous avez raison ! je suis avec une FIBROMYALGIE (cousine de sclérose en plaque !) dû à vaccin contre hépatite B (suite à la recrudescence de ces 2 maladies, le vaccin n'est + obligatoire, le mal est fait !) En ce qui concerne le virus papillome, en Espagne il y a eu de problèmes importants concernant ce vaccin. Puis il y a eu voilà, un peu + de 2 ans, deux décès, le même jour, des 2 fillettes vaccinées en 2 hôpitaux de villes différentes. Ceci a été prouvé, et ce vaccin supprimé en Espagne !!!
    Quant à la grippe, rions en (si on peu !) le vaccin est "fait" sur la grippe de l'année précédente....comme la grippe mute chaque année, j'aimerai que l'on m'explique l'efficacité réelle du "vaccin" ! Merci à tous pour vos avis, conseils, informations et liens DANYSIS

    RépondreSupprimer
  7. La bete veux imposer une vaccination obligatoire en faisant une pierre deux coups:enrichissement des labos et actionnaires ,rendre les populations malades et faibles pour cause de surpopulation mondiale.
    Les moutons vont devenir carnivors?

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !