mardi 15 mars 2011

Un communiqué du Réseau Sortir du Nucléaire

Newsletter reçue cet après-midi :


[Côte d'Armor] Rassemblement à Plouezec vendredi 18 mars - 17h30
De :
Réseau Sortir du nucléaire
  À :
sdn_22@sortirdunucleaire.org
  Date :
Aujourd'hui 15:13:00

  
La situation au Japon est alarmante. Des initiatives spontanées
s'organisent un peu partout. Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à
se joindre à ces initiatives et vous invite fortement à organiser un
rassemblement près de chez vous partout en France *dimanche 20 mars à
15h* pour demander la sortie du nucléaire et soutenir la population
japonaise!

Un rassemblement est prévu à la pointe de Bilfot à Plouezec à 17h30
vendredi 18 mars *en solidarité avec le peuple japonais et pour dire NON
au nucléaire au Japon comme partout ailleurs.
La pointe de Bilfot est proche du lieu d'un projet de construction d'une
centrale nucleaire en 1986. Ce projet fut retiré à la suite d'une
intense mobilsation populaire.

Contact:
Philippe COULAU (comité local d'information et de mobilisation
antinucléaire)
02 96 20 62 93 / 06 22 12 64 99


Venez nombreux !


**N'hésitez pas à vous réunir dans d'autres villes! Nous relaierons
l'information.**


Pour suivre toute l'actualité sur l'accident nucléaire en cours, écouter
nos portes paroles et connaître les lieux de rassemblements:
http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/alerte-nucleaire-au-japon-apres-un/

Plus que jamais antinucléairement!

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire"
Laura Hameaux
laura.hameaux@sortirdunucleaire.fr



MERCI DE REDIFFUSER

Ci-dessous les derniers communiqués de presse du Réseau "Sortir du
nucléaire"

----------------------------------------------------------------------

NOS DERNIERS COMMUNIQUÉS DE PRESSE*


Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 875 associations agréée pour la protection de l'environnement
http://www.sortirdunucleaire.org/

Communiqué de presse du 14 mars 2011 *- 21h45*
Le Réseau "Sortir du nucléaire" déplore le triomphalisme déplacé et
l'incompétence du Président Sarkozy*

Alors que des millions de Japonais souffrent dans leur chair du
tremblement de terre et du tsunami qui ont ravagé la côte est du Japon
le 11 mars dernier, et que les coeurs de trois réacteurs nucléaires
incontrôlables sont entrés en fusion, provoquant des explosions et des
rejets radioactifs massifs,Nicolas Sarkozy fanfaronne sur la sûreté du
réacteur EPR en affirmant ce matin que "si un Boeing 747 s'écrase sur
une centrale, le réacteur n'est pas touché" (1).

Le Réseau « Sortir du nucléaire » a pourtant rendu public en 2003 avec
d'autres associations, un document « confidentiel défense » d'EDF,
démontrant que le réacteur nucléaire EPR ne résisterait pas au crashd'un
avion de ligne (2),pas plus qu'aucun autre réacteur nucléaire au monde.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" souligne combien il est insensé de
vanter la sécurité d'un réacteur qui n'a jamais fonctionné et dont les
défauts de construction sont légions. L'EPR est surtout connu pour ses
retards à la livraison, des surcoûts qui se chiffrent en milliards
d'euros et l'utilisation prévue d'une quantité record du combustible au
plutonium qui en ferait le réacteur le plus dangereux au monde, s'il
devait jamais voir le jour. Non Monsieur le Président, la nationalité
d'un réacteur ne change rien à sa dangerosité structurelle.

Evoquant l'industrie nucléaire française, le Président a déclaré "si on
est les plus chers, c'est parce qu'on est les plus sûrs !". Nicolas
Sarkozy doit ignorer la dernière révélation d'EDF : 19 réacteurs
français possèdent des générateurs de secours qui ne démarreraient pas
en cas de besoin (3). A coup sûr il ignore aussi que la catastrophe
nucléaire japonaise a été enclenchée par la défaillance de générateurs
de secours et des injections de sécurité.

Nicolas Sarkozy se distingue à nouveau par son cynisme et son
incompétence en matière de nucléaire.


Plus que jamais, il est temps de sortir du nucléaire!

  Notes :

(1) rapporte le Parisien dans un article publié le 14.03 :

http://www.leparisien.fr/politique/quand-sarkozy-vante-le-nucleaire-francais-le-plus-sur-du-monde-14-03-2011-1358543.php

(2) Le document « confidentiel défense » d'EDF est téléchargeable à
cette adresse :
http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/themas/epr-confidentiel/DGSNR-EDF.pdf

(3) http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/communiques/affiche.php?aff=760


Contacts presse

À Paris :

Anne-Laure Meladeck : 06 71 23 30 09
Charlotte Mijeon : 06 75 36 20 20
François Mativet : 06 03 92 20 13

À Lille :
Laura Hameaux : 06 85 23 05 11

À Lyon :
Xavier Rabilloud : 06 74 19 28 06
Philippe Brousse : 06 68 86 89 21

À Toulouse :
Marc Saint-Aroman : 05 61 35 11 06

À Strasbourg :
Jean-Marie Brom : 06 08 98 79 40


Dans la région Limousin :

Jean-Pierre Minne : 06 71 07 24 47

1 commentaire:

  1. "19 réacteurs français possèdent des générateurs de secours qui ne démarreraient pas
    en cas de besoin"

    Si je comprend bien, en cas de gros problèmes sur le réseaux EDF, ces centrales n'étant plus alimentée en électricitée deviendraient totalement incontrôlable et pourraient exploser???

    C'est TRÈS grave comme analyse ....

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !