lundi 7 mars 2011

Survivre...

« Survivre en ville quand tout s'arrête » de Jade Allègre

Voici un petit livre que j'ai acheté à sa sortie et dont le titre à l'époque me semblait un peu outré. Mais au vu de ce qu'il se passe aujourd'hui et sans faire non plus de catastrophisme, j'ai trouvé bon d'en mettre quelques extraits en ce qui concerne les besoins basiques pour l'homme.
Il est évident qu'en cas de problèmes les citadins seront « en première ligne », alors que les gens qui habitent à la campagne et qui ont quelques connaissances des plantes sauvages et du jardinage seront bien mieux équipés pour survivre. Et puis ils peuvent recueillir l'eau de pluie, ce qui semble difficile quand on habite un immeuble.




Voici quelques vidéos pour vous présenter Jade Allègre et ensuite des extraits de son livre.

J'avais posté sur le BBB en juillet 2010 une vidéo-interview de Jade Allègre sur Radio Ici et Maintenant. Comme elle ne s'affiche plus dans mon article, je vous en redonne le lien :
http://rimsave.com/?s=survivre%2Ben%2Bville

Sur une autre vidéo, Jade répond à une question : « si tu pars en voyage, quel remède emportes-tu ? »

Des astuces de santé naturelle en autonomie :

La mafia médicale contre la médecine naturelle et économique :

Extraits du livre
Il se présente sous forme de questions-réponses, mais j'ai simplifié.

Pénurie d'eau potable :

S'il n'y a plus d'eau au robinet et plus d'eau dans les magasins.

Il y a de l'eau dans le chauffe-eau et dans le réservoir des toilettes (sauf si gadget dedans).

Si on doit utiliser de l'eau d'une rivière ou d'un étang, il faut la faire d'abord décanter au moins pendant une heure, 24 heures si possible. Puis transvaser l'eau claire du dessus dans un autre récipient en utilisant un filtre (une ou deux épaisseurs de tissu propre).
Ensuite la faire bouillir pendant 6 mn au moins, 15 mn si possible.

On peut récupérer de la neige ou de la glace, les faire fondre, et bouillir.

Si on ne peut pas faire bouillir, utiliser de l'eau de javel (une goutte de concentré pour 5 litres d'eau ou une goutte d'une bouteille (non concentré) pour 1 litre d'eau). Si l'eau ne sent pas encore le chlore, ajouter une deuxième goutte, mélanger et laisser reposer une heure. Pour désodoriser, ajouter du charbon végétal ou des braises de bois brûlé et laisser agir 45 mn.

Autrement mettre un caillou d'argile verte et laisser se dissoudre pendant 10 mn, mélanger.

On peut boire son urine pendant 24 h, le temps de patienter. La boire immédiatement, dès son arrivée.

Au pire sucer un petit caillou comme les aborigènes.

Pénurie d'aliments frais :

On peut se passer de viande. Il suffit d'avoir des céréales complètes (3/4 de la portion) en stock auxquelles on associe des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs, fèves, pois cassés...1/4 de la portion) qui doivent cuire longtemps (on peut ajouter des herbes comme la sauge ou la sarriette pour éviter les ballonnements).
Le maïs est très pauvre en qualité. L'avoine est réchauffante.
Les produits laitiers peuvent être remplacés par les oléagineux (noix, noisettes, amandes)
Bien mâcher.
Les graines de céréales ou de légumineuses germées, des vitamines fraîches à la maison. Rincer tous les jours.

Pour les légumes, on en trouve de sauvages en ville dans les espaces verts, les jardins publics.
(pissenlits, orties, mouron blanc, feuilles de trèfle, de pâquerette, jeunes feuilles de tilleuls, de bouleau)

Voir livres de François Couplan qui a pu se nourrir plusieurs jours à Paris uniquement de plantes sauvages, sûrement un peu polluées, mais bon...(il le raconte dans son livre "C'est la nature qui a raison")

Penser à un mini-potager d'appartement : cerfeuil, persil, menthe, thym.

Manger des glands (voir recette dans vidéo)

Pénurie alimentaire totale :

S'entraîner au jeûne, on peut ainsi tenir 40 jours, en ne buvant que de l'eau.
Il vaut mieux ne pas manger du tout que de manger très peu, la sensation de faim disparaît en quelques heures. Pour éviter la sensation de faim, il faut boire.

Manger des plantes sauvages comestibles. Si réactions d'empoisonnement, boire de l'eau chaude, jeûner, manger du charbon et de l'argile (anti-poisons)

Santé :

Pour rester en bonne santé, il faut manger peu.
Eviter les sucreries et la caféine qui favorisent l'hypoglycémie.
Prendre de la vitamine C chaque jour (aussi sous forme sauvage, fruits de l'églantier et du rosier, fruits acides)
Consommer du chou, de l'ail, du navet, du radis noir (voir vidéos)
Plantes médicinales dans les espaces verts et jardins publics : romarin, thym, lavande, aubépine, chélidoine.
Buis, excellent en décoction pour la grippe et pour nettoyer des plaies infectées.
Pour une plaie : recouvrir avec linge propre mouillé simplement, jour et nuit (humidité constante) à l'eau ou à l'urine (encore plus rapide)

Une vidéo où l'on parle des bienfaits de l'argile

soigne diarrhées, brûlures, infection, problèmes digestifs.
Lire « l'argile qui guérit » de Dextreit.

Faire des stocks d'eau (éviter si possible de stocker dans des bouteilles plastique), couverture de survie, cartouches de gaz (pour cuisiner)
Avoir des vêtements chauds, des duvets si en hiver.
Garder des « monnaies d'échange » (café, thé, chocolat, cigarettes, cigares, alcool)

Suivent des fiches techniques qui développent les différents points évoqués.

Pour commander ce petit livre chez l'auteur : (si l'adresse sur mon livre est toujours valable)
5 Passage du Maure
75003 Paris
(Ou chez un libraire)

Pour le fun :
 


5 commentaires:

  1. http://lhomme.et.largile.free.fr/survivre/index.htm
    voici un lien vers le blog de Jade Allègre avec une adresse pour commander le livre.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai cherché le livre en librairie mais il se vend que sur internet.
    survivre en ville quand tout s'arete ne devrait pas etre trop compliqué (du moins dans un premier temps)a condition et seulement a condition d'etre armé jusqu'aux dents et en bonne santé.

    RépondreSupprimer
  3. Ah excellent article Helios, toujours bien de se rappeler les trucs et astuces pour s'en sortir en cas de pépin.

    J'ai tester le nigari, l'argile, l'argent colloïdale et la charbon actif.

    Nigari, fantastique mais ma femme n'aime pas les effets secondaires qui apparaissent le matin.... c'est pourtant naturel et logique comme résultat. :D
    Argile très bien aussi.
    Argent colloïdale, j'ai testé du "tout fait" donc pas certain qu'il était efficace. Je vais très prochainement essayer un fait maison.
    Charbon actif, tout le monde connais.

    Salut Robin, ce n'est pas aussi évident que ca hélas. Je m'en suis rendu compte a chaque fois qu'une panne (eau, électricité) survenait. Si on est pas préparé a l'avance c'est assez difficile, surtout avec des enfants en bas ages qui ont besoins notamment d'eau pour le biberon p.ex. Dernièrement, panne de courant vers 18h,donc déjà la nuit, ma fille ainée 9ans me dis (dans le noir) qu'est ce qu'on fait papa? Grande question, que faire sans électricité? Commencé par allumer des bougies, en apporter une a ma femme qui prenait un bain, lol, ensuite attendre avec un jeu de société éventuellement. Heureusement ca n'a duré que quelques heures cette fois, Mais c'est seulement dans ces cas là qu'on a une vrai idée des problèmes.

    Bonne journée les amis.....

    RépondreSupprimer
  4. le gars de la derniere video, on le voit là aussi (photot justelment publié aujour'hui, quel hasard!)

    http://www.lelombrik.net/images/38194/survivre.html

    RépondreSupprimer
  5. Salut Hélios!

    Je ne comprends pas! J'ai vu une interview de Jade Alègre sur Radio Ici et Maintenant. Et j'ai d'ailleurs commandé son livre à la suite.

    Jade c'est une femme!!!!

    http://rimsave.com/?p=64

    L'autre homonyme s'intéresse à l'argile si mes souvenirs sont bons. Pas le temps de rechercher là!

    Merci pour votre boulot à toi et Chantal! Bises!

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !