vendredi 11 février 2011

Le saviez-vous (suite)


V.I.T.R.I.O.L. n° 14

A propos de la huitième sphère et des activités médiumniques.

(...)
Ce que j'ai à dire sera très dérangeant pour beaucoup de monde en ces temps modernes. Ce sera choquant, parce qu'il est généralement tenu pour acquis que la clairvoyance, la médiumnité et l'activité spirite sont en quelque sorte liés au développement spirituel, et par conséquent, bénéfiques pour l'humanité.
Malheureusement, cela est très loin de la vérité.
Une grande partie de notre littérature soi-disant spiritualiste traite du “channeling” et de la clairvoyance qui sont loin d'être bénéfiques au développement de l'humanité. Et pour ne pas mâcher mes mots, il me faudra vous dire que c'est indéniablement nocif.
Je dois maintenant faire une constatation qui est l'un des plus grands secrets des écoles ésotériques : d'une certaine manière, la Lune est un des plus grands secrets de la science ésotérique, elle n'est pas du tout ce qu'elle paraît être.
A la fin du siècle dernier, une révélation étonnante a été faite parmi les membres d'écoles secrètes. De l'information habituellement gardée jalousement parmi les plus secrets des ordres intérieurs a été rendue publique.
Les secrets dévoilés proviennent d'un degré de connaissances approfondies de ce qui avait été rendu ésotérique par les “Ecoles”, même dans cet “âge éclairé”.
En résumé, ce qui a été rendu public pendant ce conflit dans les Ecoles a été que notre Lune est une sorte de contrepoids à une autre sphère qui reste invisible à la vie ordinaire.
Cette sphère en contrepoids est appelée dans les cercles ésotériques la huitième sphère. Nous devons faire attention à ces termes, car en dépit de ce que j'ai dit, cette région n'est pas elle-même ni une sphère ni une Lune. La situer derrière la Lune physique n'est pas exact, car dans les domaines spirituels, l'espace et le temps sont différents. La vérité est que la huitième sphère n'appartient pas à ce qui nous est familier sur le plan physique : cependant, nous devons utiliser les mots de notre vocabulaire, lorsque nous voulons décrire son existence.
Si l'on devait utiliser un mot qui serait le plus approprié pour décrire cette sphère, on l'appellerait un “vide qui aspire”, le mot “vide” est certainement plus approprié que “sphère”, car la huitième sphère aspire les choses dans son existence fantôme.
Cette sphère est plus basse dans l'échelle de l'existence que la 7ème sphère, la Terre. Elle agit comme une sorte de canal pour attirer dans sa gueule des formes spirituelles dégénérées de la Terre. C'est une sphère fantôme contrôlée par des entités fantômes. Cependant le fait qu'ils soient des êtres fantomatiques ne devrait pas nous inciter à sous-estimer leurs capacités et leur intelligence. A plusieurs égards, ils sont plus intelligents que l'homme, car ils ne sont pas limités par le pouvoir de l'amour comme l'est l'homme. Le fonctionnement de cette sphère est complexe. Ses hôtes, ces êtres de l'ombre qui y demeurent, désirent peupler leur sphère avec l'humanité ou, plus précisément, avec des âmes humaines. A cette fin, ils ont érigé ce qu'on pourrait appeler des “stations” sur la Terre. Ces stations sont des conduits des âmes qui attireront dans cette sphère inférieure une certaine forme d'énergie spirituelle matérialisée qui est générée sur le plan terrestre. Les circonstances les plus fréquentes où cette énergie spirituelle est engendrée sont les séances spirites (ou autres), où les êtres humains tentent de se mêler - en violation de la loi cosmique - avec les plans éthériques inférieurs.
L'activité spirituelle serait donc victime de la huitième sphère ?
Oui, une certaine activité spirite est empreinte de l'idée que le royaume des morts est accessible aux vivants. En vérité, l'activité médiumnique ne peut pénétrer dans le véritable royaume des morts. Elle s'adresse donc uniquement à des ombres. Et ce faisant, elle crée de la nourriture pour alimenter la huitième sphère. La succion de certaines formes de substances de l'âme dans la huitième sphère n'a pas, d'aucune manière, pour but le bien de l'humanité. Le but des habitants de ce monde est de rehausser et de peupler un monde qui peut être véritablement décrit comme le Royaume des damnés. Les efforts de ces habitants, de ces démons, sont contraires aux lois d'évolution du monde. En vérité, l'être humain n'a pas été conçu pour devenir un être fantomatique, il a été conçu pour devenir un dieu.
Cette connaissance au sujet de la huitième sphère a été rendue publique depuis moins de 100 ans. Au début, il y a eu une réprobation de la violation de la connaissance initiatique, mais maintenant nous pouvons voir que ce fut une bénédiction que la menace démoniaque fut révélée. En somme il est plus facile d'avoir à faire à un ennemi identifié.
Ceux qui se targuent de communication avec les morts et avec le monde des esprits, qui s'imaginent naïvement pénétrer au-delà du voile, ont été avertis.

********************

N° 15

L'ÉCOLE DE FRANCFORT : CORROMPRE À TOUT PRIX

Jusqu'à présent, les nations étaient détruites par les conquêtes, c'est à dire les invasions. Mais aujourd'hui, se pose une question importante : une nation ne peut-elle pas périr sur son propre sol, sans subir d'invasion, en laissant les facteurs de décomposition corrompre jusqu'au coeur les principes originels et constitutifs faisant de cette nation ce qu'elle est ?”
Joseph de Maistre (1753-1821)


Après la mort de Lénine en 1924, un fils de banquier nommé Georg Lukacs (devenu communiste pendant la première guerre mondiale) s'installa en Allemagne où il présida à la première réunion qui devait aboutir à la fondation de l'Ecole de Frankfort. Le but de cette école était d'appliquer le programme révolutionnaire des sociologues communistes, suite à une rencontre organisée à Moscou en fin 1922. Un de ses membres était l'apôtre de la nouvelle gauche des années 60, Herbert Marcuse.
La tâche de l'Ecole de Frankfort revenait à saper au plus vite l'héritage judéo-chrétien. Pour ce faire, elle favorisa une critique négative aussi destructrice que possible de chaque aspect de la vie. Pour accélérer l'avancée de sa révolution culturelle “silencieuse”, mais sans laisser paraître le moindre indice sur ses plans quant au futur, elle recommandait, entre autres :

1° D'inventer le concept de crime raciste
2° D'enseigner aux enfants la sexualité et l'homosexualité
3° De saper l'autorité des écoles et des professeurs
4°De promouvoir la consommation excessive d'alcool
5° De vider les églises
6° De mettre en place un système juridique ayant un parti pris contre les victimes de crimes
7°De favoriser une dépendance envers l'état et les aides sociales
8° De contrôler et museler les médias
9° De favoriser l'éclatement de la famille

L'une des idées majeures de cette école était d'exploiter la conception freudienne de la “pan-sexualité”, la recherche du plaisir, l'exploitation des différences entre les sexes et le renversement des rapports traditionnels entre hommes et femmes.

Pour mieux cibler ses objectifs, l'Ecole devait :

1. Saper l'autorité du père
2. Nier les rôles spécifiques du père et de la mère
3. Dénier aux parents leurs droits à être les éducateurs de leurs enfants
4. Abolir les différences dans l'éducation des garçons et des filles
5. Abolir toutes les formes de domination masculine (d'où la présence de femmes dans l'armée)
6. Déclarer les femmes comme étant une “classe oppressée” et les hommes des “oppresseurs”

Pour cette Ecole, il existe deux types de révolution : politique et culturelle. La révolution culturelle détruit une société par l'intérieur. Elle voyait en elle un projet à long terme et se concentrait clairement sur la famille, l'éducation, les médias, la sexualité et la culture populaire.

La famille
Promotion du matriarcat, dans l'optique de détruire la famille.
Guerre contre le genre masculin prônée par Marcuse sous le couvert de la libération de la femme.

L'enseignement
Supprimer l'influence parentale. Techniques de psychologie de masse afin que chaque gouvernement puisse contrôler ses sujets sans qu'il soit nécessaire de faire appel à l'armée ou à la police.

Les drogues
Diffusion de drogues psychédéliques pour rendre les gens dépendants et légalisation de leur usage.

La musique et la télévision
Recours à la musique atonale comme arme de destruction de la société et à des formes de musique dégénérées afin de favoriser la maladie mentale.
Possibilité d'assujettir les Etats-Unis en utilisant la radio et la télévision pour promouvoir une culture du désespoir et du pessimisme. Hollywood.

La sexualité
Création d'une société où les plus grandes satisfactions seraient d'ordre sexuel. La musique rock touche la même corde chez les jeunes.
Ce sont les intellectuels marxistes qui ont inventé lors des manifestations anti-vietnam l'expression : “Faites l'amour, pas la guerre”.

L'éducation des moeurs
A la fin des années 60, d'intenses campagnes parlementaires ont été organisées pour des associations impliquées dans le contrôle des naissances (contraception, avortement, stérilisation), et au coeur de ce réseau se trouvait l'Association pour le Planning Familial. Ce réseau était en fait impliqué dans l'eugénisme, le contrôle de la population, la contraception, la sexualité et les réformes du droit familial, ainsi que la sexualité et l'éducation sanitaire.

*******************

L'URANIUM

L'uranium est un métal très particulier qui ne semble pas être autant aimé par la Loge Noire que les autres métaux. Il est la manifestation d'une planète qui est “en dehors” du système solaire : Uranus. On considère traditionnellement qu'Uranus est une planète de l'initiation et qu'elle est plus particulièrement liée à l'ouverture du coeur, première étape de l'initiation (en relation avec le Lion en face), alors que Neptune (situé après Uranus) concourt à l'ouverture de la conscience et Pluton au changement de comportement. Est-ce un hasard si c'est de l'uranium qui est détruit lorsque de l'énergie nucléaire est produite ? En provoquant la fission des atomes de l'uranium, les Loges Noires s'en prennent en fait à Uranus et à son influence positive, quoique sans effet sur la plupart des gens, quant à l'ouverture du coeur.
C'est une attaque directe contre les forces en dehors du système solaire qui, selon diverses mythologies, seraient aussi les divinités primordiales qui ont donné naissance à ce monde. On irait même jusqu'à se demander si la soi-disant ouverture de conscience des années 60 ne serait pas à mettre en relation avec la mise en marche des centrales nucléaires à uranium, commencée des 1951 aux Etats-Unis...
La doctrine du Nouvel-Age affirme que ce changement est dû à Uranus, dont le rayonnement serait venu toucher l'ensemble des masses. Mais pourquoi l'humanité aurait-elle soudainement mérité une ouverture de conscience, elle qui s'entête dans le matérialisme ?
Si Uranus se trouve effectivement dans la “Maison” du Verseau, on trouve aussi dans cette zone Saturne, le dieu qui précisément ferme les portes de l'initiation à ceux qui ne sont pas prêts. Or il est intéressant de noter que le neptunium et le plutonium, métaux instables sans doute parce qu'ils ne font pas vraiment partie de ce monde, se transforment en plomb, le lourd métal de Saturne, lorsqu'ils se désagrègent.
Autrement dit, celui qui cherche à sortir de ce monde sans s'être suffisamment purifié, risque de se trouver fortement plombé. On constate, en effet, depuis les années 60 que ceux qui seraient normalement attirés vers la libération sont comme bloqués par une propagande spiritualiste qui donne l'impression d'être initiatique mais qui n'en est que le reflet destructeur.

******************

A SUIVRE...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !