Bistro Bar Blog

mercredi 28 avril 2010

Multiples révélations par Rik Clay (1982-2008)

Un personnage assez extraordinaire qui est vite passé sur terre (il s'est donné la mort à 26 ans) pour délivrer ses messages. Pour plus d'infos, voir la "Rik Clay foundation" où sa vie et ses oeuvres sont résumées :
http://www.rikclayfoundation.org/rik-clay.html (en anglais)

Il décode le nombre 11, les jeux olympiques de 2012, des logos....
7 vidéos passionnantes à découvrir
(trouvé sur conspiration CC)




La suite (6 autres vidéos, j'ai eu la flemme de toute les mettre ) : les vidéos s'enchaînent toutes seules
http://www.dailymotion.com/playlist/x1aqel_wegotfingered_rik-clay/1

mardi 27 avril 2010

La Grèce coule...


http://d.yimg.com/i/ng/ne/delize/20100427/16/2155792260-20100427-185238.jpg

jeudi 22 avril 2010

Les volcans auvergnats peuvent-ils se réveiller ?

Il y a deux millions d'années, le strato-volcan du Mont-Dore a connu un épisode catastrophique encore plus puissant que celui de l'Eyjafjöll. Plusieurs dizaines de kilomètres carrés de matériaux volcaniques ont été éjectés.

Un tel événement peut-il se reproduire aujourd’hui ? « La dernière activité de cet édifice a été enregistrée il y a 200.000 ans, explique Jean-François Lénat, chercheur au Laboratoire magmas et volcans de Clermont-Ferrand. On ne peut pas encore donner son avis de décès, contrairement au Cantal, dont l’activité a cessé il y a plusieurs millions d’années. »

D’une explosivité extrême, ces deux volcans ont vu leur panache s’élever bien plus haut que celui de l’Eyjafjöll. « Ils ont atteint la stratosphère, la couche de l’atmosphère située au-delà de la troposphère, où se forment les nuages », commente Jean-François Lénat. Les cendres éjectées par le volcan islandais se trouvent précisément dans cette couche inférieure.

A la recherche de signes précurseurs

Les volcanologues ne savent pas quand la prochaine éruption aura lieu. D’autant que, dans le Massif central, ce sont des édifices plus simples, les volcans de la chaîne des puys qui ont été les derniers points actifs, il y a moins de 7.000 ans. « Ce qu’on sait aujourd’hui, c’est que le volcanisme du Massif central est lié à un effet dans le manteau terrestre qui se produit au niveau des Alpes, analyse Jean-François Lénat. Lorsque le manteau se déplace, il exerce une poussée vers l’ouest. »

Les scientifiques sont en revanche capables de détecter les signes précurseurs d’une éruption. L’Observatoire de physique du globe est à l’affût des signaux sismiques qui témoigneraient d’une remontée de magma à travers la croûte. Les chercheurs guetteraient alors les déformations produites au niveau du sol.

Myriam DÉTRUY
source

dimanche 18 avril 2010

Nuage volcanique au dessus de l'europe


http://d.yimg.com/i/ng/ne/chappatte/20100417/16/2621264069-nuage-volcanique-au-dessus-de-l-europe.jpg

samedi 17 avril 2010

Au Maroc, le désert reverdit

Enfin, une info positive dans ce monde brutal...

Après cinq années de pluies abondantes, les barrages débordent et les oasis renaissent.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

De notre envoyé spécial à Ouarzazate

«Avant, à cette époque de l'année, vous n'auriez vu que des pierres: tout était déjà grillé par le soleil, il n'y avait plus un brin d'herbe», confie Mhamed Mahdane en désignant des troupeaux de chèvres et de moutons disséminés le long de la route nationale 10 qui relie Ouarzazate à l'oasis de Skoura, dans le Sud marocain, aux portes du Sahara. En cette fin du mois de mars, des taches de fleurs blanches, jaunes ou mauves, entrecoupées de touffes d'herbes buissonnantes apportent encore une timide touche de couleur à cet univers minéral. «Du côté du Tafilalet, autour de l'oued Ziz, c'est encore plus spectaculaire: là-bas, il y a de vraies prairies!» ­insiste ce jeune enseignant, chercheur en sociologie rurale du développement à l'université d'Agadir.

La raison de cette métamorphose? La pluie. Après une sécheresse implacable, qui a sévi de 1995 à 2005, l'eau tombe en abondance depuis cinq ans sur les oasis, les vallées et le versant sud de l'Atlas, rechargeant les nappes phréatiques, remplissant les barrages et faisant rejaillir des sources que l'on croyait taries à jamais. La neige immaculée qui recouvre encore les cimes du M'Goun (4 068 m) témoigne du déluge qui s'est abattu cet hiver sur la région. «Début février, au plus fort de la crue, le débit de l'oued Souss, qui se jette à Agadir, sur la côte atlantique, a atteint 4 000 mètres cubes par seconde, soit plus de douze fois celui de la Seine à Paris!» explique Thierry Ruf, chercheur à l'Institut de recherche pour le développement (IRD, ex-Orstom) et spécialiste des systèmes agraires irrigués. À certains endroits, on a enregistré jusqu'à 880 millimètres d'eau (soit 880 litres par m2!) en l'espace de quelques semaines.

Développement de l'agriculture

Résultat: les deux principales retenues du secteur, qui menaçaient de céder, ont dû ouvrir les vannes en grand. Le barrage Hassan Addakhil, à 25 kilomètres en amont d'Errachidia, a débordé pour la première fois en quarante ans! Même scénario à Ouarzazate où, selon Lahcen Youbi, chef du bureau d'études de l'Office régional de mise en valeur agricole (Ormvao), 290 millions de mètres cubes d'eau (soit plus de la moitié de la capacité de l'ouvrage) ont dû être relâchés dans la vallée du Draa, qui abrite la plus grande oasis du monde.

Même s'il est encore trop tôt pour établir un lien formel entre ce retour inespéré de la pluie et la tendance actuelle au réchauffement, ce «changement climatique à l'envers», comme l'appelle Thierry Ruf, se manifeste aussi dans les pays voisins (Algérie, Tunisie) quoique avec une intensité moindre. Les sombres prédictions de Rajendra Pachauri, le président du Giec (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat), qui annonçait en juillet 2008, lors de la conférence de Poznan (Pologne), «une baisse de 50% des rendements des cultures non irriguées dans certains pays d'Afrique, d'ici à 2020», semblent pour l'instant ne pas concerner le Maghreb .

Mieux: il est même permis de se demander si le désert, qui n'a cessé de gagner du terrain depuis les années 1970, ne va pas commencer à reculer. «Ce qui est sûr, c'est qu'il n'avance plus!» se réjouit Hro Abrou, le directeur général de l'Ormvao, pour qui «ces années humides offrent à l'agriculture marocaine une occasion en or de se développer». D'autant qu'elles coïncident avec le plan Maroc vert, lancé en avril 2008 par le gouvernement de Mohammed VI, qui prévoit d'investir 150 milliards de dirhams (13,4 milliards d'euros) d'ici à la fin de la décennie dans le secteur agricole. «Pour couvrir les pertes dues à la sécheresse et densifier notre patrimoine arboricole, nous allons planter 420000 palmiers dattiers issus de culture in vitro et donc exempts de maladies», détaille M. Abrou. Pas moins de 160 000 pieds d'oliviers ont déjà été distribués en 2009 dans la région de Ouarzazate et il est prévu de relancer la culture de pommes de montagne et de produits de terroir comme la rose et le safran. Enfin, pour économiser l'eau, les agriculteurs possédant moins de 5 hectares recevront gratuitement des équipements d'irrigation en goutte-à-goutte.

«Dynamique sociale»

L'agriculture vivrière des oasis figure également parmi les priorités du plan Maroc vert. Ces perles de verdure, très densément peuplées, sont en pleine effervescence. En 2005, quand il a commencé à travailler dans le Sud marocain, Thierry Ruf pensait que les khettaras, ces galeries souterraines qui permettent de capter l'eau des nappes (voir article ci-contre), n'avaient plus qu'«un intérêt archéologique». Mais le retour de l'eau a complètement changé la donne. «On assiste en direct à une véritable renaissance avec toute une dynamique sociale qui se remet en route», explique Mhamed Mahdane. Et de citer ces émigrés qui réinvestissent de l'argent dans la construction, ces magnifiques habitations traditionnelles en boue séchée, ou tabout, et bien évidemment dans l'agriculture.

«La vie ici est rythmée par ces longues alternances de périodes sèches et humides», poursuit ce jeune homme affable qui n'a jamais cru à la mort des oasis. Leurs habitants le savent: jamais ils n'ont douté que l'eau reviendrait.»

Source : http://www.lefigaro.fr/environnement/2010/04/13/01029-20100413ARTFIG00790-au-maroc-le-desert-reverdit-peu-a-peu-.php



La statue du Christ de Rio couverte de graffiti

Des vandales ont peint à la bombe des graffiti sur la statue du Christ Rédempteur qui domine Rio de Janeiro du haut du mont Corcovado, ce qui a amené le maire de la ville à dénoncer un "crime contre la nation". Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
DES GRAFFITI SUR LA STATUE DU CHRIST RÉDEMPTEUR À RIO DE JANEIRO Agrandir la photo

La tête, les bras et la poitrine de cette statue d'environ 40 mètres de haut, qui domine les montagnes, les plages et la baie de Rio, ont été couverts d'inscriptions à l'aide d'échafaudages mis en place pour des travaux d'entretien.

"Ces criminels paieront pour ce qu'ils ont fait. Ils iront en prison", a affirmé le maire de Rio, Eduardo Paes, cité vendredi par le journal O Globo. "Rio de Janeiro et le Brésil ne méritent pas ça."

L'accès de la statue avait été fermé à la suite de pluies torrentielles qui ont provoqué des coulées de boue à travers la ville.
suite ici

humour volcanique


http://d.yimg.com/i/ng/ne/delize/20100416/11/1112462925-temps-nuageux.jpg

jeudi 15 avril 2010

du nouveau sur le Suaire de Turin


Ces messieurs en blouse blanche peuvent raccrocher leur tablier au porte-manteau.
Ils viennent d'être déboutés par un petit couple de passionnés qui ont découvert le pot au roses.
L'échantillon prélevé,coupé en quatre,détruit et dont le carbone a été daté était une pièce de racommodage,très bien faite,très bien teintée mais...tardive!

Les enfants médiums

mardi 13 avril 2010

Un chat qui s'humanise

Des britanniques veulent faire arrêter le pape


http://eso-news.blogspot.com/2010/04/faire-arreter-le-pape.html


Le pape récitant le Regina caeli à sa résidence de Castel  Gandolfo.

Photo: AFP/Alberto Pizzoli

Le pape récitant le Regina caeli à sa résidence de Castel Gandolfo, le 5 avril dernier.

Deux militants britanniques de l'athéisme souhaitent faire arrêter le pape Benoît XVI lors d'une visite prévue au Royaume-Uni en septembre prochain.

Le scientifique britannique Richard Dawkins et l'auteur américano-britannique Christopher Hitchens veulent que le Saint-Père soit arrêté pour « crimes contre l'humanité », en raison des récentes allégations selon lesquelles le pape aurait couvert les agissements de prêtres pédophiles.

Les deux hommes ont demandé à des avocats spécialisés dans les droits de la personne d'examiner quels outils juridiques pourraient être utilisés contre Benoît XVI. Dans le journal britannique le Guardian, l'avocat de M. Dawkins, Mark Stephens, a indiqué qu'ils avaient trois options : saisir la justice britannique, la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye ou encore de déposer une plainte au civil.

Dans le Sunday Times, Richard Dawkins a décrit le pape comme un homme « dont l'instinct a été, quand ses prêtres se sont retrouvés pris sur le fait, de dissimuler le scandale ».

Toujours dans la presse britannique, M. Hitchens a quant à lui estimé que le pape « n'est pas au-dessus de la loi ». « La dissimulation institutionnalisée de viols d'enfants est un crime, dans toutes les législations », a-t-il ajouté.

Rappelons que de son côté, l'Église catholique a démenti que le pape ait aidé à couvrir des affaires d'abus d'enfants commis par des prêtres à l'époque où il était cardinal. Le Vatican a d'ailleurs dénoncé ce qu'il qualifie de « honteuse campagne de diffamation » menée par les médias contre Benoît XVI.

Richard Dawkins et Christopher Hitchens sont considérés comme des figures de proue du nouvel athéisme, un mouvement qui prône une attitude plus critique vis-à-vis de la religion.

Projet réaliste?

Il est légalement possible qu'un juge britannique délivre un mandat d'arrêt contre un étranger en visite au Royaume-Uni. Une telle situation s'est déjà produite, entraînant l'annulation d'un voyage diplomatique.

En décembre dernier, l'ex-ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni avait annulé in extremis un voyage à Londres lorsqu'un mandat d'arrêt avait été lancé contre elle à la suite d'une plainte d'associations propalestiniennes.

Toutefois, après cet incident, la Grande-Bretagne avait promis de réfléchir de façon urgente à une modification de sa législation.

Mais selon un expert en droit international interrogé par l'AFP, cette tentative de faire arrêter le pape n'a « aucune chance » d'aboutir, Benoît XVI bénéficiant de l'immunité en sa qualité de chef d'État. De son côté, Me Stephens juge que le pape ne bénéficie pas de cette immunité, estimant que le Vatican n'est pas un État. Il souligne qu'à l'ONU, le Vatican a le statut d'observateur permanent et non d'État membre à part entière.

En outre, pour Adam Roberts, professeur de relations internationales à Oxford, une procédure devant la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité est « difficile à imaginer ».

Le pape Benoît XVI doit effectuer une visite en sol britannique du 16 au 19 septembre 2010.

Les règles de l'Église en ligne

Vatican.caEn réponse aux nombreuses accusations de manque de transparence envers l'Église catholique, le Vatican a publié pour la première fois lundi sur son site Internet Vatican.va la procédure à suivre en cas d'abus sexuels.

Dans le document d'une page et demie publié en anglais, on retrouve la liste des procédures appliquées en cas d'abus. On peut notamment lire que les abus doivent « toujours » être dénoncés aux autorités judiciaires civiles.

dimanche 11 avril 2010

Le crabe géant

Le crabe de Staline

Le crabe royal du Kamtchatka est l'espèce de crabe la plus recherchée au monde à cause de sa chair délicate. Ce crabe géant qui vit dans le détroit de Norton et dans la baie de Bristol en Alaska, a été importé à l'ouest de la Russie pour être exploiter intensivement dans les années 1960.
Les crabes sont devenus invincibles, ils se sont installés dans une zone dépourvue de prédateur et donc prolifèrent librement en dévorant tous les animaux marins qu'ils rencontrent, perturbant tout l'écosystème des côtes des pays nordiques.
Des millions de crabes géants et voraces se sont répandus aux confins de la Norvège à la frontière entre la Russie et la Finlande dans la mer de Barents, mettant en péril son équilibre millénaire.
La pèche est l'activité principale des hommes de cette zone de la mer des côtes de Barents mais la densité trop forte de crabes géants perturbe leur pèche en mangeant tout ce qu'ils trouvent, poissons, coquillages, étoiles de mer. Les professionnels craignent qu'ils mangent les œufs de capelans, le poisson favoris des morues, qui est elle même la principale ressource naturelle de la mer de Barents.
En Norvège ce crabe n'a plus d'ennemie et transforme les fonds marins en désert, c'est en passe de devenir une catastrophe écologique. Dans son milieu d'origine dans le pacifique nord, ce crabe avait un prédateur naturel, les énormes poissons loups, qui limitaient sa population.
Les soviétiques ont introduit ce crabe magique à partir de 1961 pour venir en aide à la population de Vladivostok, à 7800 km de là, tout à l'est de l'union soviétique voulant offrir une ressource nouvelle à cette région russe très pauvre.
Entre 1961 et 1969 les crabes sont sélectionnés et envoyés à l'est par trains spéciaux.
Sa chair délicate et délicieuse, s'apparente à celle du homard et se vend jusqu'à 100 € le kg. Une manne financière pour les populations locales.
Le plus grand des crabes géants pèse jusqu'à 12kg pour une envergure de 2 mètres. 300 000 crabes sont donc prélevés sur 15 000 000 qui pullulent dans ces fonds marins. Les russes limitent volontairement la pèche de ces crabes pour maintenir les cours. Les pécheurs sont obligés de rejeter à la mer, les femelles et les petits crabes. Chaque femelle peut pondre jusqu'à 40 000 œufs par an.
Les crabes géants se déplacent maintenant, plus à l'ouest vers la mer de Norvège et pourraient très bien arriver sur les côtes atlantiques. Une bombe à retardement a été enclenchée par l'homme, car ce crabe progresse de 15 km par jour.
http://www.astronoo.com/actualites/crabeGeant.html

mardi 6 avril 2010

La théorie du dédoublement...

video

Publié par FlatCat en septembre dernier dans le blog des enculuminées... Merci à LUI pour cette video indispensable...

Et un petit passage trouvé sur son SITE: (a lire aussi)
"...Or le cycle de dédoublement des temps de notre système solaire arrive à sa fin et cela peut engendrer des bouleversements planétaires. L’arrivée de ces planétoïdes dans la lointaine ceinture de Kuiper déclenche à la fois de graves modifications de la ceinture des astéroïdes et de violentes explosions solaires. Nous ne sommes pas sans ignorer la pluie de météorites qui s’abat sur la terre et qui va en s’aggravant. Pour compenser cet apport de masse, notre planète réagit par des rejets volcaniques de plus en plus nombreux. Tous ces échanges d’informations, de masses et donc d’énergies, bouleversent notre monde dont le climat change brutalement...."

lundi 5 avril 2010

Mon mimi,mon moumou


et encore:

dimanche 4 avril 2010

Un jours nouveau...

Je viens de decouvrir ce blog grace a un commentaire sur le (feu-ex-futur) blog de Ferlinpimpim....

Je vous met en image une petite photo trouvée chez eux car je la trouve sympas, mais ce blog ne parle pas que de moutonnerie mais aussi de nature, spiritualité, energie, developpement personnel, ect...
Bref, un blog tres tres interressant: Un jours nouveau...

samedi 3 avril 2010

Jeudi 1 avril 2010 C'est le bavardage qui crée l'effet de serre !!!

Internationalnews Science et Vie n° 919
par Jonathan Swift

Nous avons tous fait l’expérience suivante: Plus on est nombreux dans une pièce, plus la température s’élève. En effet, parallèlement à notre consommation d’énergie (1.25 à7.5 kcal), nous en dégageons.
La consommation moyenne d’une personne parlant se situe aux alentours de 5 kcal. Ce chiffre peut monter à 8 kcal lors d’une discussion enflammée.
L’équipe de Katia & Florence de l’université de Cergy ont même mesuré le taux de calories restitué à l’environnement, non seulement par le rayonnement de la température cutané de l’individu, mais encore par l’air chaud, essentiellement du gaz carbonique, qu’il rejette.
Les conséquences globales de ces mesures ont été établies par un travail conjoint avec l’équipe de Neuville (professeur Pascal - institut de recherche tellurique et génétique), des résultats très originaux.
Etant donné qu’il y a sur terre plus de cinq milliards d’habitants, la quantité fondamentale de chaleur dégagée est de: 0.1 cal/min. * 5 milliards = 500 millions de calories par minutes par simple rayonnement cutané, soit encore 3 milliards par heure, soit encore 72 milliards de calories par jour.
Une calorie élève la température de 1 g d’eau de 1°C à la température ambiante de 15°C. C’est-à-dire que, tous les jours, la chaleur dégagée par la peau des humains pourrait élever de 1°C la température de 72 000 t d’eau.
Mais ce n’est pas dans l’eau que se déversent ces milliards de calories, c’est dans l’air, qui, lui, chauffe deux fois plus. Une calorie élève la température de 1 cm3 d’air de 2°C. C’est-à-dire que le rayonnement cutané élèverait de 2°C tous les jours 72 000 m3 d’air, ou 144 000 m3 d’air de 1°C. Chiffres apparemment négligeables, en regard des 400 000 milliards de m3 que représente la troposphère.
Mais il faut tenir compte du dégagement de chaleur de l’exercice et du temps passe en parlotes. Statistiquement, un humain est éveillé 15 h par jour et parle près de 3 h. Cela donne, sur les mêmes bases que plus haut: 180 milliards de calories de plus par jour au minimum, car certains discours sont
interminables.

lire la suite ici

vendredi 2 avril 2010

Multiplication maya

Sans calculette...

Naica, « la Grotte de Cristal des Géants »

Elle se trouve dans les montagnes de Naica, dans le Désert du Chihuahuan au nord du Mexique.

En l’an 2000, dans les profondeurs (300 mètres) de l'une des plus importantes mines de zinc et d'argent de la région, deux mineurs ont percé un nouveau tunnel d'aération. Au moment où la pelleteuse a traversé la paroi, un flot d'eau bouillante a inondé le conduit et révélé une grotte. Les deux ouvriers ont fait, par accident, une des plus belles découvertes géologiques.

Remplie d'énormes cristaux - les plus grands connus à ce jour - de gigantesques aiguilles de gypse sélénite translucides, qui peuvent mesurer plus de 11 mètres, avoir un diamètre de 1,20 m et peser jusqu’à 55 tonnes.

C’est une beauté époustouflante, nichée au creux de l’enfer. Ces incroyables cristaux jaillissent dans des grottes à l’atmosphère intenable : l’humidité dépasse 90 % et la température frise parfois les 60 °C.

Alors que les plus beaux spécimens de cristaux connus sous nos latitudes atteignent à peine 25 centimètres, pourquoi ceux de Naica sont-ils démesurés ? Leur secret – pas encore totalement percé – tient aux particularités du cocon confiné que forment ces grottes : l’exploitation de la mine a nécessité un pompage de la nappe phréatique et laissé une atmosphère chaude et très humide, indispensable pour que le liquide dégouline régulièrement en petites quantités le long du cristal jusqu’au sommet, où il y dépose ses ultimes sels. Et à l’eau, peu chargée en minéraux, condition nécessaire pour éviter la formation de nouveaux cristaux.

(Pour zoomer, cliquez sur l'image, ça sera encore plus magnifique!)



A t'on mis hors service le plus gros générateur à orgone du monde??
Merci à Cécile pour ses magnifique photos...

jeudi 1 avril 2010

ORIGINE DU POISSON D'AVRIL

(D'après le « Journal de Verdun » paru en 1749)
Plusieurs ouvrages attribuent à l'expression poisson d'avril une origine liée à la corruption de la passion de Jésus-Christ qui arriva le 3 avril : Jésus étant renvoyé d'un tribunal à l'autre et contraint de faire diverses courses par manière d'insulte et de dérision, on aurait pris de là la froide coutume de faire courir et de renvoyer, d'un endroit à l'autre, ceux dont on voulait se moquer.
On donne également une autre origine, beaucoup plus récente, de cette expression : un prince de Lorraine que Louis XIII faisait garder à vue dans le château de Nancy, aurait trompé ses gardes et se serait sauvé en traversant la rivière de Meurthe, le premier jour d'avril. Certes le duc Nicolas François, frère de Charles III, duc de Lorraine, quitta son évêché de Toul et le chapeau de cardinal par politique d'Etat, avant d'épouser à Lunéville, au mois de mars 1635, la princesse Claude, sa cousine germaine, fille de Henri II. Puis, s'étant retiré à Nancy et ayant eu vent qu'on voulait le conduire à la cour de France, il trompa ses gardes.
Mais en réalité, le prince ne passa point la rivière de Meurthe à la nage, et sortit par une des portes de la ville, déguisé en paysan, portant une hotte pleine de fumier, de même que la princesse. Il aurait simplement délibérément choisi la date du 1er avril pour s'échapper et tromper les Français. Une jeune paysanne des environs de Nancy, qui fournissait journellement du laitage à la cour, reconnut la princesse malgré son déguisement et, l'ayant dit à quelques soldats de la garde, ceux-ci se figurèrent que cette fille voulait leur donner à tous le poisson d'avril, en les faisant courir mal à propos ; ce qui donna au prince et à la princesse le temps de gagner leurs chevaux pour se réfugier à Bruxelles, auprès du cardinal Infant.suite
http://www.france-pittoresque.com/anecdotes/39.htm

Un pape dans le vent


Voici que la Pape a décidé de changer de cap.
Il veut être plus près des jeunes Tag,Rap,Pop,Rock,et casquette à l'envers.Il y aura des mots en verlan dans ses encycliques.Les cardinaux vont changer de couleur selon la saison:vert pour le printemps,orange l'automne,bleu l'hiver,jaune l'été.Mais le Pape veut rester de toutes les saisons.

Pour montrer son changement et son ouverture,le Pape va recevoir la délégation musulmane en vue d'une union des religions.
De grandes personnalités sont invitées:le docteur turc:Oussac Tamal,Le cheik Amboi,l'Ulema Roncho,le Kalif Ourchon,Ali Monade et bien d'autres!
Et sans oublier le Moufti de la rue Mouftard!