dimanche 10 octobre 2010

Récoltes d'automne

Chez moi en Bretagne, l'automne se prend cette année pour l'été et le jardin n'a pas encore changé beaucoup d'aspect.
Mais c'est quand même le moment de faire les récoltes, car l'humidité risquerait de gâcher les fruits et graines.

Les poires, très abondantes cette année, ont été cueillies sur l'arbre et rentrées au cellier où elles mûrissent progressivement.

Les pommes seront cueillies sur l'arbre, avec un cueille-fruit pour les plus hautes, le prochain jour "fruit" du calendrier lunaire, garant d'une meilleure conservation. Si on y a pensé, on peut les étaler en clayettes sur un lit de fleurs de sureau séchées, cela développe leur parfum.

Aujourd'hui, c'est le jour de la récolte des graines d'amaranthe, toutes variétés confondues, qui vont finir de sécher dans la véranda, profitant des dernières chaleurs. Il faut tamiser de plus en plus fin, pour enlever les emballages rouges des graines, puis étaler les graines sur un plateau et souffler pour finir de nettoyer. Ensuite elles serviront sous forme de farine pour faire des galettes ou être incluses dans des gâteaux. L'amaranthe est très riche en protéines.

J'ai semé il y a plusieurs années des graines de capucines grimpantes (tropaleum majus) et elles se sont égayées toutes seules, permettant de magnifiques bouquets ou une dégustation de leurs feuilles et fleurs au goût poivré.

capucines

Cette année j'ai décidé d'utiliser aussi les graines pour les préparer à la façon des câpres.
Si cela vous dit, je vous en donne la recette.
Il faut récolter les graines, qui viennent par trois, sur l'ancienne tige florale, afin qu'elles soient bien vertes et tendres. Les laver, puis les faire macérer pendant 24 heures dans du gros sel.
Ensuite les égoutter et les mettre dans un bocal avec de l'estragon, du laurier, du thym, de l'ail et du poivre. Recouvrir avec du vinaigre d'alcool bouillant. J'ai lu qu'il fallait attendre 6 mois pour consommer. On peut aussi couper le vinaigre avec de l'eau, moitié-moitié, et ajouter un peu de sucre pour atténuer le goût piquant des "câpres" de capucine.

Capucine:fruit


6 commentaires:

  1. Merci pour les recettes et les photos
    bises

    RépondreSupprimer
  2. petit coucou à toutes les deux,
    oui Hélios, je viens lire un peu tous les jours
    j'emprunte un ordi en ce moment
    j'ai mis un comm ce matin chez Damien au sujet "Gilbert"
    je ne peux pas m'enregistrer sur le forum, je voulais te répondre que nous sommes nous-mêmes des orgonites, je me suis entourée d'orgonites et j'ai découvert mon cristal intérieur
    le soleil s'impose ce matin, la lumière est magnifique
    grosgrosbisous

    RépondreSupprimer
  3. Voilà un joli sujet qui réveille en moi des tas souvenirs, le bonheur d’observer, de récolter, d’être en symbiose avec la nature, que de richesse….j’en ressens encore tous les plaisirs !
    S’est fou comme une mémoire peu réactivé des sensations vécu !
    Merci.

    RépondreSupprimer
  4. @ Hélios, je suis à mon 4ème jour de vitamine C, 15g les 2 premiers jours et 20g maintenant

    gros bisous à toustoutes

    RépondreSupprimer
  5. @ Helios, Je découvre l'Amarante que je ne connaissais pas. Pouriez vous me dire quand semer les graines?Je ne suis pas jeune mais j'ai tout à apprendre sur la culture. Merci de me répondre. M....pa.

    RépondreSupprimer
  6. @ Inca : Je te disais sur le forum, bravo pour la vitamine, continue ! Tiens-moi au courant. Bisous.

    @ Anonyme : L'amaranthe se sème au printemps, comme les autres graines de fleurs. La culture est facile, et ces plantes résistent bien à la sécheresse. Il faut prévoir un écartement suffisant, car elles ont une certaine envergure. Pour ma part, je sème en petits pots et je les transplante ensuite. Bien cordialement.

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !